3 octobre

Mauvaise humeur.

788ème anniversaire du décès de François d’Assise.
Il parlait aux oiseaux dit-on. En débardeur, j’en était un, de drôle d’oiseau même. Les deux vigiles ne m’ont pas laissé entrer, dans sa cathédrale. C’est quoi ce bordel ?

27ème anniversaire du décès de Jean Anouilh.
Antigone est orpheline, mais encore fière du bras de fer de son père avec le grand Sophocle.

Bonne humeur.

60ème anniversaire de la naissance de Stevie Ray Vaughan.
SRV quoi, le plus explosif du texas-blues. L’intégrale (?) me réjouis presque quotidiennement. Et, cerise sur le gâteau, il a donné à un ami, facteur de guitare, la recette pour concevoir le meilleurs ampli à lampe. C’est bon aussi d’écouter autre chose, avec son son.

Ce n’est l’anniversaire de rien, pour Franck Zappa, ni pour Verdi, et sûrement pas plus pour Max Planck. Les trois m’ont pourtant offert de réjouissantes constantes. Je m’en réjouis donc maintenant: si j’oublie le bon jour, ce sera fait.

3 Commentaires sur “3 octobre

  1. « … avec son son. »
    — et Dalida ?

  2. Dans la bibliothèque de mon tonton (ou ma tata ? ), il y avait une photo de Dalida, nénés à l’air et un un peu culcul parce qu’en en tutu, alors, forcément.
    En 6ème, les professeurs m’ont dit « ce n’est pas beau », en première, il m’ont dit c’est un procédé(1), alors aussi, forcément.

    Avec Riri, Fifi, et loulou, je signe Bibi, et Loulou approuve.

    héhé…

  3. (1) : Un peu comme le « S de remord, ou les tsoin tsoin des flonflons.

Répondre à C.C. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication