25 octobre 2015

Il y a bien des anniversaires à célébrer ce jour.

Je n’ai retenu que les tristes. Un bonne dizaine de « maïeutiques » risquant même d’aggraver cet état d’émotions, à commencer par celle de l’art d’aiguiser les sabres, que Mishima aurait du lire, et Pinochet mettre en pratique personnelle, au lieu de tester sur d’autres.

J’irai juste flâner en ville.

En pensant que si Monsieur notre le préfet feuillette, d’aventure, « Chronique des immenses possibilités »¹ histoire de trouver des idées, il y a forte possibilité qu’à l’issue d’une quelconque « Grandeur concomitante d’allah² », nous assistions à perquisition, voire garde à vue. Au cimetière d’Ambert.

1. Pour le lecteur de mon malheureux « selfie callypiges », la référence, c’est Alexandre Vialatte. Les quelques autres sont déjà dans leur bibliothèque.
2. Pas de majuscule, c’est incorrect, comme « dieu », mais franchement, vous resteriez correct vous ?

Sinon, c’est pas octobre, mais les dates, surtout quand on va se promener…

2 Commentaires sur “25 octobre 2015

  1. Tu va compter les drapeaux ?

  2. C’est triste.
    Mais ça m’a fait rire.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication