Politique.

Après sept mois de négociations parfois tendues avec ma banque, j’ai accepté un plan de renflouement financier de 86 milliards d’euros assorti de hausses des impôts et de réduction des dépenses publiques.

Mais bon… je ne suis pas imposable, et mes dépenses sont toutes d’ordre privées.

Librement ( très ) inspiré d’ Αλέξης Τσίπρας ( c’est si joli, le Grec, j’aurais bien du apprendre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication