6 avril 2015

Je sais, on est le 10, mais bon, les anniversaires, c’est tous les ans, alors pourquoi pas tous les trimestres, mois, semaines voire jour ?

L’an dernier, Raphaël naissait ce jour, cette semaine, ce trimestre et cette année, j’apprends de surcroît qu’il y est mort aussi, sauf l’année, un vendredi saint, en plus.

Demain : Saint Jean-Baptiste.

189ème anniversaire de la naissance de Gustave Moreau.

C’est le jour et la nuit de rêver à Salomé. Beaucoup l’on peinte, lui l’a peint beaucoup.
Faites un tour ici et .

Je reste surpris que

Matthieu 14.1-11
Mort de Jean-Baptiste
1 Vers la même époque, le tétrarque Hérode
entendit parler de Jésus. 2 Il dit à ses officiers : « Ce
doit être Jean-Baptiste. Il est ressuscité des morts, et
c’est pour cela que le pouvoir des miracles agit en
lui. » 3 En effet, Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait
fait enchaîner et mettre en prison. C’était à cause
d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe. 4 Jean
lui disait: « Tu n’as pas le droit de la prendre pour
femme! » 5 Hérode l’eût volontiers fait mourir, mais il
craignait le peuple, pour qui Jean était un prophète. 6
Or, à la fête anniversaire de la naissance d’Hérode, la
fille d’Hérodiade dansa au milieu des convives et plut
à Hérode; 7 aussi lui promit-il avec serment de lui
donner tout ce qu’elle demanderait. 8 À l’instigation
de sa mère elle répondit : « Donne-moi, ici, sur un
plateau, la tête de Jean-Baptiste. » 9 Le roi fut
contrarié; mais il avait fait le serment devant les
convives. Il ordonna donc qu’on la lui remît, 10 et
envoya décapiter Jean dans sa prison. 11 La tête fut
apportée sur un plateau et donnée à la jeune fille, qui
la remit à sa mère.¹

ainsi que

Marc 6.14-29
Opinion d’Hérode sur Jésus
14 Or le roi Hérode entendit parler de Jésus,
dont le nom devenait célèbre. On disait:
« Jean-Baptiste est ressuscité d’entre les morts,
c’est pour cela que la puissance de faire des
miracles agit en lui. » 15 Les uns affirmaient :
« C‘est Elie » ; d’autres disaient : « C‘est un
prophète comme un autre. » 16 Hérode l’entendit
: « Ce Jean que j’ai fait décapiter, dit-il, ce doit
être lui qui est ressuscité! »
Meurtre de Jean-Baptiste
17Car Hérode lui-même avait fait arrêter
Jean, et l’avait enchaîné en prison à cause
d’Hérodiade, femme de son frère Philippe, qu’il
avait épousée. 18 De fait, Jean disait à Hérode:
« Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton
frère. » 19 Aussi Hérodiade lui gardait rancune et
voulait le faire tuer, mais n’y parvenait pas, 20 car
Hérode respectait Jean, sachant qu’il était un
homme juste et saint; il le protégeait, et quand il
l’entendait, il se trouvait perplexe. Pourtant, il
l’écoutait volontiers.
21Il vint un jour favorable où Hérode, à
l’occasion de l’anniversaire de sa naissance,
offrit un banquet aux grands de sa cour, à ses
officiers et aux princes de Galilée. 22 La fille de
ladite Hérodiade se présenta et se mit à danser à
la satisfaction d’Hérode et de ses convives. Le
roi dit à la jeune fille: « Tu peux me demander ce
que tu voudras, je te le donnerai. » 23 Et il lui fit
ce serment : « Quoi que tu me demandes, je te
l’accorderai, fût-ce la moitié de mon royaume. »
24 Elle se retira pour dire à sa mère: « Que faut-il
demander? » – « La tête de Jean-Baptiste »,
répondit-elle. 25 Aussitôt la jeune fille s’empressa
de rentrer auprès du roi et lui exprima son désir :
« Je veux que sur le champ tu me donnes sur un
plat la tête de Jean-Baptiste. » 26 Le roi, attristé,
ne voulut pas, à cause de ses promesses et de ses
convives, la contrarier. 27 Sans tarder, il envoya
un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean.
L’homme s’en fut décapiter Jean dans la prison,
28 apporta la tête sur un plat et la remit à la jeune
fille; et la jeune fille la remit à sa mère. 29 Les
disciples de Jean l’apprirent. Ils vinrent enlever
son cadavre et le déposèrent dans un tombeau.²

aient pu inspirer tant d’artistes.

Je reste médusé surtout, devant l’extraordinaire diversité des expressions de ladite Salomé. De la terreur au sadisme, en passant par la tendresse, les remords, la joie ou les regrets, et vous verrez bien vous même, lorsqu’elle elle obtient la tête du prophète, du plus emprunté au plus lascif, et vous verrez bien vous même aussi, quand elle danse.

L’homme face à la décollation semble inquiet, et du coup délirant de fantasmes.

Je reste amusé aussi, que ce soit Flavius Josèphe, pas spécialement réputé pour sa crédibilité, qui la nomme, quelques années plus tard, dans son « Histoire ancienne des Juifs ». Salomé : « La pacificatrice ». Pourquoi pas Sarah (princesse):, ou simplement Judith (juive), Klimt s’y est bien essayé ?
Personnellement , je pencherai pour Ziva. D’abord, en voyant toute ces oeuvres, « splendeur » convient et au moins on parlerait encore d’elle tous les jours dans les banlieues.

Et je reste un peu désabusé, quand je pense à la vague d’indignation soulevé par l’état islamique. Les disciples de Jean, dès le soir même, on du dire : « C’est la der des ders » et peut-être aussi « Plus jamais ça ». Le lendemain, qui sait si par esprit de vengeance, il n’ont pas cherché à améliorer la technique.

Sinon

345ème anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Rousseau.

Il a retouché, en 1724, une « Mariamne » de Tristan L’hermite, ou c’est une autre Salomé, avec un autre Hérode. Ici, c’est Mariamne que fera exécuter, devinez qui, suite à manipulations de devinez qui. Me reste inconnu le comment, mais j’ai bien une petite idée.

1. Évidemment, c’est dans la Bible, dans le Nouveau testament même, plus précisément encore dans l’évangile de Saint Matthieu, chapitre 14, paragraphe³ 1 à 11.
2. Ibid. ( enfin presque, il faut changer la fin du ¹ par « Marc, chapitre 6, paragraphe4 14 à 29 ».
3. On ne dit pas paragraphe5, mais verset, seulement je n’aime pas. Verset c’est laid6.
4. Voir 3.
5. J’aime bien les dissonances, ça me réveille, et ça m’amuse, un peu comme « lui l’a peint beaucoup » plus la haut.
6 Voir 5.

2 Commentaires sur “6 avril 2015

  1. Pas trace de danse des sept voiles dans ces textes (je me souviens de Gina Lolobrigida dans le rôle)
    Du coup je me demande d’où viennent ces sept voiles.
    Je me demande aussi ce qu’aurait fait Hérode si, au lieu de la tête de Jean-Batiste, Salomé lui avait demandé la moitié de son royaume.

  2. D’après Cynthia DARIANE, dans sa (très intéressante ) thèse de doctorat « Salomé danse-t-elle », téléchargeable au http://www.theses.fr/2013PAUU1008/abes , la danse des sept voiles est une invention d’Oscar Wilde.
    L’idée juste des voiles en elle-même doit-être bien antérieure, mais pour les danseuses érotiques en Orient, ça parait assez logique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication