15 février

451ème anniversaire de la naissance de Galileo Galilei.

Et oui, elle tourne.

Le premier billet de ce blog¹, distant seulement de 4 jours ( vers l’avant ) traitait de la même chose, à deux nombres et une manière de présenter près.

Publié en 1543, 1632, son œuvre majeure interdisant à autorisant la terre d’être le centre du monde, à tourner autour du soleil ne fut « totalement »(?) acceptée par l’église que dans les années 1820/1830, 1990.

Alors.

Œil pour œil…

Aujourd’hui, si un curé veut me convertir, j’y réfléchirais 290 ans, je sors mon revolver.

¹. http://www.trace-de-pat.org/?p=17

 

[edit] Au plus blindés d’entre vous, ce matin, jour du seigneur, la lecture du « DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX PARTICIPANTS À LA SESSION PLÉNIÈRE DE L’ACADÉMIE PONTIFICALE DES SCIENCES », du 31 octobre 1992, ne pourra qu’être enrichissante. (http://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/speeches/1992/october/documents/hf_jp-ii_spe_19921031_accademia-scienze.html)

Un commentaire sur “15 février

  1. J’ai lu, un jour, un excellent bouquin : « Galilée hérétique » de l’historien italien Piero Redondi, qui expliquait que le procès de Galilée était une mascarade organisée par le pape Urbain VIII pour éviter à son ami Galilée une condamnation pour Hérésie, à cause de ses idées sur la lumière et non de la rotation de la terre.
    (Gallimard, Bibliothèque des histoires)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication