7 novembre

Aujourd’hui, je fêterai surtout le
416ème anniversaire de la naissance de Francisco de Zurbarán.
Il se trouve que je possède un original, et je ne résiste pas au plaisir de vous en faire profiter.

Zurbaran

Cela ne me laissera que peu de temps pour les autres. Il y en a deux pourtant qui vont participer à la fête.
88ème anniversaire de la naissance de Graeme Allwright.
17ème anniversaire du décès de Paul Ricard.

Contempler Zurbarán, en écoutant « Sacré bouteille », avec un verre éponyme du dernier (oui, oui, j’aime « éponyme »!), est un plaisir rare (Le pastis n’est pas ma tasse de thé (un peu facile) mais je ferai un effort.

Quand aux disparitions d’Albert Camus (je ne suis pas convaincu), de Steve McQueen(j’ai oublié), de Guy Degrenne(je suis trop pauvre) et de Joe Frazier (j’ai peur), elles ne participerons pas à mon allégresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication