Monthly Archives: mai 2014

You are browsing the site archives by month.

7 mai

Journée mondiale de l’écroulement.

Philosophie :
399 av. J.-C. : Socrate, philosophe grec, condamné à boire la ciguë.
Architecture :
558 : le dôme de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople s’écroule.
1463 : grand incendie de Toulouse.
1697 : le palais royal de Stockholm est détruit par un incendie.
Navigation maritime :
1915 : un sous-marin allemand torpille le paquebot britannique de 32 000 tonnes Lusitania, au large de l’Irlande.
Empire :
1945 : le général allemand Alfred Jodl signe à Reims les termes d’une reddition inconditionnelle qui termine la participation allemande à la Seconde Guerre mondiale.
Colonies :
1954 : chute de Ðiện Biên Phủ, dernier affrontement de la guerre d’Indochine.
Rêve socialiste :
1995 : Jacques Chirac est élu président de la République française.
Littérature :
1999 : la France reconnaît officiellement les langues régionales.

Pétrifié de consternation, le coup de grâce asséné par le dicton du jour : « À la Sainte-Gisèle, prends garde s’il gèle. », j’erre et fini par trouver qu’on peut éventuellement fêter le

266ème anniversaire de la naissance d’Olympe de Gouges.

Il est difficile de démêler le vrai du faux à son propos, et donc de se réjouir sincèrement ou non, surtout en cherchant à le faire au moyen d’Internet, et d’ailleurs..
Par contre son nom sonne comme un appel à une félicité (très) légèrement teintée de lubricité, me propulsant à mi-chemin entre Dionysos et un peintre rococo genre Boucher.

La seule certitude d’ordre scientifique ( rayon linguiste ) que j’ai concerne le premier paragraphe de sa biographie sur Wikipédia : C’est rédigé par Boby Lapointe, et ça pourrait même quasiment être les paroles d’un version historique de « Ta Katie t’a quittée » ou même du « Papa du papa de mon papa ».
Jugez vous-même en chantonnant:

« Née le 7 mai 1748 à Montauban, Marie Gouze a été déclarée fille de Pierre Gouze, bourgeois de Montauban qui était boucher – il n’a pas signé au baptême car absent – et d’Anne-Olympe Mouisset, fille de drapier 2, mariés en 1737 3. Cette dernière, née en 1712, était la filleule du marquis Jean-Jacques Lefranc de Pompignan (le père d’Anne avait été le précepteur de Jean-Jacques), avec qui elle aurait entretenu une relation amoureuse. Selon le député Jean-Baptiste Poncet-Delpech et d’autres, « tout Montauban » savait que Lefranc de Pompignan était le père adultérin de la future Marie-Olympe de Gouges 4. »

Convaincus ?

6 mai bis

C’est sûrement juste un rêve.

139ème anniversaire de la naissance de William Leahy.

Amiral américain, vous ne le trouverez pas dans la page Wikipédia du 6 mai.
Et si vous cherchez des citations de cet expert en destruction, vous ne devriez que pouvoir approuver son avis à propos de la bombe A en général, et d’Hiroshima en particulier.

On le trouve moins pertinent dans le roman « Dédale », de Larry Collins, ou une de ses citations tout autre trône dans le bureau d’un ponte de la CIA.
« Le projet de bombe atomique est le plus stupide dans lequel notre pays se soit jamais lancé. Elle n’explosera jamais. Foi d’expert en explosif. »

Dans un roman, on peut espérer que c’est sûrement juste un rêve.

6 mai

158ème anniversaire de la naissance de Robert Edwin Peary.
158ème anniversaire de la naissance de Sigmund Freud.

Le premier a exploré l’arctique jusqu’au Pôle Nord. Il en a tiré quelques ouvrages d’une très relative notoriété.
Le deuxième a exploré sa mère, sa sœur et surtout son nombril. Ses quelques ouvrages ont pollués durablement la pensée mondiale.
Quoiqu’intrépides, les explorateurs sont souvent moins dangereux que les psychiatres.

Sinon,

après le déménagement du roi soleil à Versailles, il y a 332 ans,
après l’accession au pouvoir de Joseph Staline, il y a 73 ans,
il n’y a pas lieu de s’étonner de l’autorisation de jouer à « par le fait du prince » donnée au doublet Sarkozy Hollande il y a respectivement 7 et 2 ans.

Sinon enfin, puisqu’il faut bien se réjouir,

93ème anniversaire de la sortie de « N°5 de Chanel» symbole de tant pour la France qu’il en est devenu Symbole tout court ( Oui je sais, avec camembert, dont l’odeur est disons, différente. Pourquoi certains symboles ne peuvent pas se sentir entre eux ? ).

51ème anniversaire de la première greffe du foie réussie.

Je n’ose espérer que c’est grâce à ma naissance, survenue deux ans avant qu’un sentiment d’urgence s’est emparé de la communauté des chirurgiens.

5 mai

201ème anniversaire de la naissance de Søren Kierkegaard.

J’adore. Surtout son nom. On dirait une tresse d’or blanc et jaune, sertie de diamants, eux mêmes délicatement rehaussés par endroit de rubis et de saphirs, le tout illuminant un ciel nocturne limpide et glacé. Je ne vous parlerai même pas de son prénom, c’est autre chose, mais tout aussi merveilleux.

Sinon, je ne l’ai pas lu. Au motif qu’une fiche (Bordas?) m’en a donné mauvaise impression. Un chrétien pinailleur ne me tentait pas et je suis allé voir du côté des athées qui pensent et écrivent à la hache.
Je ne sais du coup pas ce que j’ai peut-être perdu, mais en tout cas je pense qu’il ne faut jamais faire lire une fiche (Bordas?) aux jeunes cons.

4 mai

Le 24 juillet 1967, Charles De Gaulle s’écriait « Vive le Québec libre ! ».

Un petit plaisantin a pris ce vœu pieux au pied de la lettre. Sa liberté s’arrêtant la ou commence celle des autres, il a finement analysé qu’en en prenant un maximum, il serait forcément plus à l’aise, charge aux autres de se « débrouiller comme ils veulent ».
Et c’est très certainement comme galop d’essai qu’il a commencé sa conquête sur wikipédia.

Donc, ce jour, nous allons devoir fêter les

192ème anniversaire de la naissance de Charles-Eugène Boucher de Boucherville, homme politique canadien.
92ème anniversaire de la naissance de Jean Lalonde, chanteur québécois.
92ème anniversaire aussi de la naissance de Paul-Émile Charbonneau, évêque québécois.
89ème anniversaire de la naissance de Thérèse Cadorette, actrice québécoise.
85ème anniversaire de la naissance de Roland Giguère, poète et peintre québécois.
82ème anniversaire de la naissance de Jacques Lacoursière, auteur et historien québécois.
79ème anniversaire de la naissance de Henri Dorion, géographe et professeur québécois.
75ème anniversaire de la naissance de Léon Rochefort, hockeyeur professionnel québécois.
69ème anniversaire de la naissance de Michel Daigle, acteur québécois.
et
57ème anniversaire de la naissance de Catherine Trudeau, actrice québécoise.

Dave le néerlandais et l’italien Rocco Siffredi en sont du coup noyé.

3 mai

Après un 1er mai à ne rien faire comme (presque) tous le monde et un 2 à récupérer de cette inaction, c’est sans entrain et sans désir de fêter naissances ou autres réjouissances que j’écris.

Alexandre Vialatte, à peine né il y a quelques jours, nous quitte. C’est assommant.
Je serai donc cacochyme. Et accessoirement philosophe physicien ( je ne rimerai ni ne me battrai pour autant ).

La vie apparaît régulièrement un jour de l’année. Non moins régulièrement elle profite d’un autre jour pour disparaître. C’est idiot et contre Nature. La vie n’est à priori pas soumise aux lois de la gravité. Elle n’a donc aucune raison, si ce n’est de nous porter préjudice, de tourner avec nous à droite, avec les papous à gauche, et par dessus nous pour l’ensemble des résidents de la terre vivant sur le cercle équatorial.
Romain Gary ne disait pas autre chose dans le titre de « La vie devant soi », mais tant de lucidité l’effrayant, il a préféré sauvegarder son prestige aux yeux des contemporains par le truchement d’un nom d’emprunt. Je n’ai aucun prestige à sauvegarder, je parle conséquemment en mon nom, et sans détours.
La vie donc, au regard d’une physique simpliste mais démontrée depuis l’antiquité, devrait aller droit devant, et par conséquent, ne jamais venir terminer sa course sur notre trajet circulaire, ou plutôt épicycloïdal, l’année étant par définition le temps que met la terre à faire un tour du soleil tout en fonçant dans l’espace.
Sinon, il faudrait de surcroît accepter que la mort suivant la naissance, elle la précède aussi.
Logiquement (et toujours donc), compte tenu de vitesses acquises d’une maternité par la course autour du soleil et perdues par la rotation inverse de la terre, Vialatte devrait ce jour se trouver, vivant toujours et vraisemblablement bien portant, à ( je vous épargne les calculs ) environ 8 heures lumière.
Dégagé des obligations mondaines, il aurait tout loisir de rédiger sa chronique en début d’après-midi, voire le matin, puis de l’expédier à « La Montagne » avant 16 heures, pour une publication dès le lendemain.

Et nous aurions déjà profité des plus de 13400 chroniques sus-nommées, soit environ 200 tomes.

Clef two-factor authentication