Category Archives: Les Anniversaires

12 octobre

58ème anniversaire de la naissance de Brigitte Lahaie.

Souvenirs.

Wikipédia recadre :
Caractéristiques physiques : taille poids yeux cheveux ( et cheveux, c’est »Brune(blond) »)
Années d’activité…
Pour Isaac Newton, pas moyen de savoir les années d’activité, ni le reste. Au mieux, il est allé à Cambridge.

Pavarotti débarque aussi ce jour. Lui, on l’entend venir, de loin. ( c’est catastrophique ok )

10 octobre

201ème anniversaire de la naissance de Giuseppe Verdi.
113ème anniversaire de la naissance d’Alberto Giacometti.

Pas de boulimie.
Dans mon divan, feuilleter une rétrospective de l’autre, en écoutant le requiem de l’un.

9 octobre

Ce jour est si riche d’émotion(s) qu’il va être difficile de fêter, entre pleurs et rires.

Un peu d’histoire d’abord, la bonne histoire, celle de mon enfance.

Charlemagne devient roi des francs.
Richard Coeur de lion fait quelque-chose, en fait c’est juste son nom qui porte au rêve.
Louis XIV épouse en secret Madame de Maintenon. Louis XIV et Madame de Maintenon sont des légendes de manuel scolaire, « secret » est délicieux. Seul « épouse » pourrait ternir cette histoire, mais ce n’est même pas sûr.

Celle d’après mon enfance aussi.
C’est moins rigolo.

Un prix Nobel de la paix au père de la bombe H ( Pas de nom, comme le général d’hier, je préfère oublier).

Grâce aux excellents travaux du précédent, une bombe nucléaire de plus : la Corée du nord décide qu’ils ne sont pas assez nombreux à vouloir exploser la planète.

Le général d’hier concrétise : le Che n’aura survécu qu’un jour.

Mais bon, Clément Ader décolle, un vol genre poule, et « Topaze » commence à sardoniser le monde.

Enfin, pour la bonne bouche : début de la rouille pour la lame des guillotines. Merci Badinter.

Sinon

$date_anniv = (179, 126, 107, 70, 67, 40,28)
$suite_anniv = « ème anniversaire de la naissance de »

$data_nom=
(Camille Saint-Saens,
Nikolaï Boukharine,
Jacques Tati,
Peter Tosh,
France Gall,
Yann Barthes,
Laure Manaudou)

$data_comment= ( « cool » , « con » , « génial », « alluciné », « mignonne », « dans la liste pour faire impair », « excitante, tatouée, bien roulée, musclée, nageuse» )

Damned, je viens de livrer le code source qui écrit les articles à ma place.

8 octobre

08 octobre.

Hier :

Pas d’anniversaire à fêter, ou presque (ou je les garde pour l’an prochain).

Je ne tiens pas à connaître les âges de gens comme :

Maurice Grevisse, qui est un peu humiliant,
Heinrich Himmler, qui est un peu terrifiant,
Vladimir Poutine, qui n’est encore que juste inquiétant.

Ulrike Meinhof a retenue mon attention, sans toutefois me donner de raison de « fêter ».

Seul le
129ème anniversaire de Niels Bohr me fut jubilatoire.
Mais comme je travaille une thèse sur le deuxième nouveau Prométhée, et qu’il en est un protagoniste second, mais essentiel, cela fera l’objet d’une publication plus aboutie.

Ce jour :

Ce n’est pas mieux.

La capture du Che par les sbires d’un général Bolivien ( la décence ne m’autorise pas à écrire son nom ) me laisse affligé ( c’est une litote, il y avait longtemps ).

Je panserai mon âme avec une ou deux heures d’écoute de punk, les Ramones, par exemple, d’autant que c’est le
66ème anniversaire de la naissance de Johnny Ramone
Mais lui aussi est mort, alors.

4 octobre

Heinrich_Bollandt_-_Venus_und_Cupido

499ème anniversaire de la naissance de Lucas Cranach le Jeune.
En 1515, il n’y a pas eu que « Marignan ».
– Et puis Cranach, c’est mon enfance.
– Et l’an prochain, le chiffre sera rond, et Marot juste un souvenir :
« …Tetin refaict, plus blanc qu’un oeuf,
Tetin de satin blanc tout neuf,
Tetin qui fait honte à la rose,
Tetin plus beau que nulle chose ;
Tetin dur, non pas Tetin, voyre,
Mais petite boule d’Ivoire,
Au milieu duquel est assise
Une fraize ou une cerise,… »
– Et…

3 octobre

Mauvaise humeur.

788ème anniversaire du décès de François d’Assise.
Il parlait aux oiseaux dit-on. En débardeur, j’en était un, de drôle d’oiseau même. Les deux vigiles ne m’ont pas laissé entrer, dans sa cathédrale. C’est quoi ce bordel ?

27ème anniversaire du décès de Jean Anouilh.
Antigone est orpheline, mais encore fière du bras de fer de son père avec le grand Sophocle.

Bonne humeur.

60ème anniversaire de la naissance de Stevie Ray Vaughan.
SRV quoi, le plus explosif du texas-blues. L’intégrale (?) me réjouis presque quotidiennement. Et, cerise sur le gâteau, il a donné à un ami, facteur de guitare, la recette pour concevoir le meilleurs ampli à lampe. C’est bon aussi d’écouter autre chose, avec son son.

Ce n’est l’anniversaire de rien, pour Franck Zappa, ni pour Verdi, et sûrement pas plus pour Max Planck. Les trois m’ont pourtant offert de réjouissantes constantes. Je m’en réjouis donc maintenant: si j’oublie le bon jour, ce sera fait.

2 octobre

Quoi fêter ce jour ?
Borromée
Hindenburg
Foch
Ghandi peut-être ?
Ou Groucho.

Ou Sting.

Alain Soral, c’est peu vraisemblable.

Alors valse, 3 Temps.

Hommage à José-Maria de Heredia : enfin un poète qui a pris les collégiens en pitié, pour composer des vers qui s’envolent, en laissant une ficelle pour réciter.

Bonjour à Athalaric, roi des Ostrogoths, j’ai longtemps pensé que le roi des Ostrogoths, c’était moi. Je passe mes jours à remettre les dictionnaires à leur place. C’est sympa quand il y en a un qui fait le job.

Et, pour dormir en paix ( c’est tout de même la journée internationale de la non-violence ) un regard sur Joséphine. L’an prochain, on fêtera au choix les 90 ans de la prestation de madame Baker, ou le concept de scandale chez le bourgeois.

30 septembre

Ce jour, proposition de livret, classique.
Unité de lieu (chez moi) de temps (aujourd’hui ), et d’action ( je feuillette )
Acte 1
1868 Isabelle II d’Espagne est contrainte à l’exil.
Acte II
Pendant ce temps, ne se doutant de rien, Le Bootswana adopte son nom.
OK… c’est un pays qui pense. De surcroît il adopte.
Acte III
En coulisse ( on ne perçoit que quelques geignements) naissent
Necker
Giovanni Pierluigi da Palestrina
Carlo Anadone( demain, j’essaierai de parler de Giotto)

Au fond, à droite, un sage prie.

J’aurais volontiers terminé de composer, mais l’apparition de Monica Bellucci m’a donné le désir ( et aujourd’hui, le désir, c’est, au plus, 3 « clics »)
Donc « Doberman ».
« Irréversible » aurait- été trop difficile.

PS I :il y a bien Brigitte Mohnhaupt, de la RAF, qui trotte dans ma tête, mais d’après mon écran, mon téléphone, le journal, et bien encore, nous somme le 30 septembre, pas le 24 juin.
Ps II
J’aurai du mentionner un autre bonheur du jour. :
117ème anniversaire de la naissance de Thérèse.
De Lisieux, et sainte.
Mais quand je « rime » et que j’écris Thérèse…

26 septembre

125ème anniversaire de la naissance de Martin Heiddeger.

Atterrante impossibilité de communiquer ce que l’on ressent vrai. Tant de néologismes pour exprimer au mieux. Alors que par une simple stratégie de passe passe de séduction, j’ai ( à ses dires?, mais que disait-elle ?) fait de sa maison ( mon histoire, ou l’instant de grâce ou l’on effleure la poésie de l’autre? ) un rêve.

109ème anniversaire de la publication de la théorie sur la relativité restreinte.

Avantage certain sur bien d’autres, elle permet de rêver plus vite.
Ce jour : « aberration de la lumière » : si on va vite, on voit devant ce qui est derrière…

24 septembre

299ème anniversaire du décès de Dom Perignon.

Si on sait les célébrer, il est parfois des pertes « émouvantes » ( L’ancien combattant, Coluche 197??)
En plus, j’aurais appris le mot broquelet. Avec archaïque, il va bien.

1999ème anniversaire de la naissance de Vitellius.

L’avantage de ces empereurs romains, c’est que de les évoquer vous donne envie de relire Suetone, et que, même si (comme moi) on ne comprends pas vraiment tout, il y a des jolis mots chaque phrases.
(Déjà, en page de garde,rien que le traducteur de ma version : Théophile Baudement, et sinon, au hasard : Faunus, Aborigènes, Latium, Sabins, Janicule, Equicules, Samnites, Apulie et Nucérie, le tout en deux phrases).

23 septembre

149ème anniversaire de la naissance de Suzanne Valadon.
117ème anniversaire de la naissance de Paul Delvaux.
C’est plus qu’il n’en faut pour être réjoui.

Sinon perdre Bellini, Mérimée, Le Verrier, Bourvil , Neruda, d’un coup, est attristant certes, mais être débarrassé de Freud…

22 septembre

56ème anniversaire de la naissance de Joan Jett.
Après trois ans d’efforts bornés, je lui dois, avec quelques notes seulement d « I love Rock’n’roll », de m’avoir gentiment fait comprendre que la musique c’était pour mes oreilles, mais pas pour mes mains.
50ème anniversaire de la naissance de Benoît Poelvoorde
Il y a des jours ou je souhaiterais que ce qui est arrivé près de chez lui arrive près de chez moi.
Sinon : Équinoxe.

21 septembre

148ème anniversaire de la naissance de H. G. Wells.
Tout le monde le connaît, mais (moi le premier ) combien(s?) l’ont lu ? Le cinéma est parfois une fistule(?) de la littérature.

85ème anniversaire de la naissance de Georges Bernier, alias « Professeur Choron ».
Pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai commis un énième plagiat de son « Je bois, je fume, et je vous emmerde ».

20 septembre

Je ne fêterai pas Alésia. Forcément, j’ai passé presque toute ma vie à moins d’un kilomètre de Gergovie. De « La guerre des Gaules » je n’ai retenu que ce qui me plaisait. Il faudrait le relire ( Merci Michel ).

80ème anniversaire de Sofia Villani Scicolone.
Si je vous dis qu’en 1963, j’aurai bien aimé être Mastroianni, vous verrez bien de qui je parle.

18 juillet

379ème anniversaire de la naissance de Robert Hooke.

Heureux possesseur d’un microscope à 10 ans, je l’ai longtemps considéré comme le héroïque inventeur de la cellule. Si toutefois dans les pelures d’oignons et l’eau croupie, j’ai observé moi-même les cellules, je n’ai jamais été convaincu par celle des bouchons de liège qui lui valent la célébrité. C’est sûrement par dépit que j’ai changé de paradigme, décidant de ne plus m’occuper du bouchon, mais de ce qu’il bouchait, puis par un glissement subtil mais rapide, de ce qui était dans ce qu’il bouchait.
On lui doit aussi l’échappement à ancre, cœur magique des montres ouvertes, et une loi d’élasticité qui heurte le sens commun des enfants quand un élastique casse entre leurs doigts.

144ème anniversaire définition du dogme de l’infaillibilité pontificale.

Uniquement utilisé pour les décollage de vierges, cela reste amusant. En matière de mœurs, de toute façon, j’ai déjà l’habitude d’être dans le faux.

119ème anniversaire de la naissance de Machine Gun Kelly.
60ème anniversaire du décès de Machine Gun Kelly.

Décidément, je vais finir par être convaincu, que les fous, les killers et les serials killers aiment à s’offrir leur mort en dernier cadeau d’anniversaire.

77ème anniversaire de la naissance de Hunter S. Thomson.

Je l’ai longtemps tenu pour modèle lui aussi, héroïque inventeur du journalisme Gonzo.
Hélas, je n’ai jamais réussi à combiner harmonieusement enquêtes sur le terrain et abus de substances, ces dernières prenant systématiquement le pas. Quand à mes « Querelles éthyliques spontanées », le kick de ma 125 trial n’arrive pas à la cheville de ses hell’s angels.
Je vais tout de même relire «Las Vegas Parano » et sûrement dans la foulée « un bon jour pour mourir ». La date anniversaire de Jim Harrison, je ferais le contraire.

En gardant Mme Soleil, Henri Salvador, John Glenn, Screamin’ Jay Hawkins et Paul Verhoeven pour l’an prochain, je spécule un peu sur l’avenir de cette rubrique, et si un jour je fête Steve Forbes, il faudra d’urgence fermer ce blog ( si je « lui fait sa » fête, par contre…).

17 juin

A vrai dire, je ne vais pas fêter le

74ème anniversaire de la déclaration de guerre à la France de Bénito Mussolini

Le regard, ce jour, de ma grand mère, tachant de survivre dans nos bonnes campagnes ,en bonne paria italienne ok, mais sûrement pourquoi pas ‘arabe’, ou ma fois peu-être juive, scélérate, cachée derrière des rideaux de chapelets , ou encore, membre présumé, bien que par anticipation du réseau Al Kaida(mon grand père , maçon de façade, n’en profitait-il pas pour stocker mèches et sacs de poudre?).
Ce regard fatigué, atterré, qui devait accompagner un « Mais il es fou » « Mussiloni è mat », ne me quitte pas et diminue très notablement mon désir de ‘fêter’.

S’il fallait réhabiliter « al kaida », à son service, c’est le nom de la première étoile du grand chariot, juste avant Alcor et Mizar, et suivie de près par Alioth, et d’autre avec tant de h, de z,(Megrez, Phad…) et de truc pas trop de chez nous qu’il faut bien admettre, qu’en matière de ciel, l’orient est roi.

Chant 1

« Au milieu du chemin de notre vie
je me retrouvai par une forêt obscure
car la voie droite était perdue. »

749ème (j’ai décidé) anniversaire de la naissance de Dante Alighieri.

au présent, ça fait :

Au milieu du chemin de notre vie
je me retrouve par une forêt obscure
car la voie droite est perdue.

13 juin

126ème anniversaire de la naissance de Fernando Pessoa.

Je fais ça avec tous le poètes que j’aime : ouvrir au hasard, et prendre.
Pessoa, et l’ingénieur Alvaro, me comble(nt?): à tous les coup je gagne. Même la, ici, de suite, je parie : en « live »…



Gagné¹.

48ème anniversaire de la naissance de Grigori Perelman.

Je ne sais pas si les mathématiciens se recyclent en fous, ou si les fous se recyclent en mathématiciens. Perelman oscille sûrement.
Je ne suis pas assez au fait du monde des conjectures pour apprécier vraiment ses exploits.
Mais, quand le même Bruno qu’avant hier m’a montré que Perelman avait cherché à calculer la vitesse horizontale du Christ sur l’eau du lac de Tibériade pour ne pas couler, j’ai tombé mon chapeau.

1 Oeuvres complètes de Fernando Pessoa 3. Poésie et proses de Álvaro de Campos. Edition de la Différence,
– Hasard : p. 91, § 4. Touché.
– « Lisbon Revisited ». p. 119. Touché.
– « Petite Note », hasard encore. P,135, 1er vers. (Apollinaire aussi sait ce que « briser » dit). COULÉ.

12 juin

7ème anniversaire de la disparition de Guy de Rothschild.

99ème anniversaire de la naissance de David Rockfeller.

La population des financiers reste stable.

A propos de finances, si vous avez aimé « 50 nuances de Grey », vous pouvez quotidiennement et sans rien débourser lire la suite des aventures d’Anastasia Steele.
Son nom d’emprun, c’est Street, Wall Street.
Et au fil des jours elle :
hésite
entame la dernière séance du mois avec optimisme
finit sans direction
vacille
rebondit à l’ouverture, soulagée
garde un œil, sans crainte exacerbée
inquiète, marque un coup d’arrêt
évolue sans élan
nerveuse, oscille
retrouve de l’entrain
rebondit nettement
est soulagée
part dans le rouge
retrouve des couleurs
avance
perd de son élan
évolue sur une note.

Je trouve que c’est de plus en plus osé.

11 juin

69ème anniversaire de la naissance de Roland Moréno.

C’est grâce à la carte à puce qu’il a pu vivre décemment, hélas pas comme il en rêvait du fait de son « Radoteur ». Mais de nos jours, qui à besoin d’une machine pour radoter, et le marketing se moque bien de la poésie mécanique pourvoyeuse de noms de marque décalés. Il faut vendre et quand un acronyme d’apophtegme, un nom de quartier tyrannisé pour être alphabétiquement optimisé, voire simplement le nom du bistrot voisin issu lui-même de considérations sur la descendance suffisent¹, pourquoi radoter plus ?
Enfin, il à tout de même pu se lâcher dans un livre de 437 grammes.

Une erreur de pointeur dans le code de Wikipédia fait que nous devons fêter aujourd’hui le

63ème anniversaire de la naissance de Bjarne Stroustrup

qui est né un 30 décembre.
Les « res horrendae » du C++ se retournent très justement contre leur inventeur.
Son livre à lui pèse 1,779 kg

58ème anniversaire de la naissance de Simon Plouffe.

Merci à Bruno pour m’avoir fait découvrir son Encyclopédie en ligne des suites de nombres entiers.
J’y vais jouer parfois, avec des suites improbables de mon invention, et, à l’exception de celles ou je me suis trompé dans mes calculs, elle les connaît toutes. Je manque de génie.
Cette encyclopédie ne pèse quand à elle, rien, ou une poignée d’électrons ce qui revient au même.

Enfin,

49ème anniversaire de la naissance de Manuel Uribe Garza.

Il n’a rien publié ni inventé, mais en matière de poids, il écrase tout le monde avec ses 590 kg.
Si on l’avait découpé en 10 tranches égales ( dans le sens vertical, s’entend ), son (leurs) IMC aurait (auraient) été normal (normaux), au lieu de ça, il est dans le livre des records.
Et il va y retourner pour être mort d’un régime.

1. Asics, Auchan, Les 3 suisses.

5 juin

Au diable Wikipédia.

0ème anniversaire de ma 53ème colique.

Déjà, pour les 52 précédentes, j’avais juré être raisonnable devant les saladiers de cerises, du même arbre.

4 juin

Au diable Wikipédia. Aujourd’hui.

53ème anniversaire de ma première cerise.

Pour fêter ça, j’en vide un plein saladier, du même arbre.

2 juin

Hier, je n’étais pas d’humeur à fêter qui ou quoi que ce soit.

Il y avait bien les

274ème anniversaire de la naissance de Donatien Alphonse François de Sade

et le

271ème anniversaire de la naissance de Giuseppe Balsamo

et ces réjouissants fripons auraient du m’égailler un peu.

Il y avait bien le

110ème anniversaire de la naissance de Johnny Weissmuller

et d’imaginer qu’a 12 ans, la mère Denis rêvait peut-être de laver le pagne du Tarzan naissant, et que l’avenir l’a en partie exaucé puisqu’elle à tout de même travaillé pour une vedette, m’amuse bien un peu.

Il y avait bien le

62ème anniversaire de la naissance de Catherine Wagener

et la splendeur immaculée de sa culotte blanche qu’on aperçoit dans « Les risques du métier » laisse à penser que ladite mère Denis à finalement bien travaillé pour une (presque) vedette, ce qui m’attendrit aussi un peu,

Mais le

42ème anniversaire de l’arrestation d’Andreas Baader

m’afflige beaucoup.

Je pense que s’il était libre et vivant, il n’est pas impossible que Pierre Gattaz crée réellement des emplois, au moins de gardes du corps, et paye ces derniers un maximum, pour éviter qu’ils en fassent le minimum.

1er juin

J’ai assisté une fois à un match de hockey sur glace. Peu au fait des subtilités de ce sport, et suffisamment myope pour ne pas immédiatement distinguer le petit truc noir qui glisse sur la patinoire (il faut dire aussi qu’il se cache en émettant des flocons), j’ai cru que le jeu consistait à générer le son le plus épouvantable possible en cognant un joueur de l’équipe adverse contre la rambarde périphérique. Les joueurs sont forcément bien emballés, mais la rambarde souffre.

J’ai décidé de fêter hier avec aujourd’hui.

Parce qu’en 2 jours, des hockeyeurs, j’en ai eu 7 d’un coup. Oh bien sûr, ce n’est pas une équipe complète, il en faut 22 qui alternent pour n’être que 6 à cogner en même temps, tellement les souffrances de la rambarde les consternent vite. Mais si ces 7 la sont dans Wikipédia, c’est sûrement pour leur abnégation devant les râles d’agonie du plexiglass.
Bonne fête donc à Michaël Bournival, Erik Karlsson, Art Coulter pour hier, Hap Day, Michel Plasse, Vladimir Kroutov, Paul Coffey et Jeff Hackett pour aujourd’hui.

Sinon 28ème anniversaire de la naissance de Dayana Mendoza.

J’imagine bien, posant alanguie devant ces masses de viande hormonée, cette miss Univers 2008. Comme toutes la plupart de ses consœurs, elle a manqué de peu un retrait de titre, montrant bêtement intelligemment ce qu’on leur demande simplement de laisser deviner. Quand le papier devient coupure, les ciseaux sont battus, pour mettre en pièce la dentelle s’entend.

30 mai

200ème anniversaire de la naissance de Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine.

Ça se fête, mais pas au bistrot, il voulait les fermer avec les églises.

A part ce détail, j’opine quand je le lis. Et j’aime bien son style, qui me fait penser à celui de Jules Verne ( ??? ). D’ailleurs, j’y retourne, j’ai donné ou perdu l’édition papier de « Dieu et l’État », mais il me reste la version numérique. Les œuvres tombées dans le domaine public le mériteraient parfois, ce public.

28 mai

276ème anniversaire de la naissance de Joseph Ignace Guillotin.

Je n’ai aucune envie de fêter ce pisse-froid de la géhenne.

Il y a bien des façons de périr par la loi, toutes réjouissantes pour le peuple spectateur. Personnellement, mes préférées sont l’écorchement et le sciage. Les autres sont bien aussi, mais les fâcheux trouvent toujours un moyen d’en raccourcir la durée. A quoi bon ébouillanter ou faire écraser la tête d’un coupable, s’il n’est pas plongé dans l’huile encore froide, ou si l’éléphant manque de retenue ?

L’article VI du projet de décret de Guillotin est affligeant : « Dans tous les cas où la loi prononcera la peine de mort contre un accusé, le supplice sera le même, quelle que soit la nature du délit dont il se sera rendu coupable. Le criminel sera décapité; il le sera par l’effet d’un simple mécanisme. ».

Plus ne serait-ce qu’une once de poésie. Plus de surprises, plus moyen de deviner le crime par l’exécution de sa sentence, plus de ratés s’éternisant. Les emprisonnés eux-mêmes, au lieu d’apparaître terrorisés, travaillent leurs derniers effets. Témoin ces condamnées qui s’exerçaient dans les prisons, sur des chaises empilées, à la montée de l’échafaud parfaite, sans montrer ses jambes.

Quant à dire que trancher est un synonyme de juger, c’est pour le moins fallacieux.
Il n’est pas étonnant que tant de monotonie ait fini par lasser, au point même, d’en arriver à supprimer définitivement les exécutions chez nous, alors qu’elles continuent de ravir les foules la ou elles ont gardé leur coté ludique.

L’an prochain, il se peut cependant que je fête ce génie inventif, méthodique et travailleur, pour son apport considérable à la bonne santé des députés qui sans lui, n’auraient ni latrines, ni climatisation, le tout pour un budget fort serré.

27 mai

Qu’est ce que j’apprends en feuilletant Wikipédia ?

C’est le 74ème anniversaire du massacre du Paradis.

Si j’en crois l’éminent Docteur LightFoot, vice-chancelier de l’université de Cambridge (source Bertrand Russel, Science et religion), la date de la création du monde étant 4004 av J.-C., le paradis n’aurait donc duré que 5944 ans, et encore ( puisque le monde à été créé en octobre, même source).

C’est un peu court pour l’éternité. Et ou vont les croyants depuis 74 ans ?

26 mai

C’est bien gentil de fêter des anniversaires. Ça part d’un bon sentiment. Mais ça peut être bien injuste.
Prenez Rutebeuf, par exemple, on sait de façon incertaine qu’il a du naître vers 1230, et de façon plus certaine qu’il est mort après. Alors, le jour…
Donc, pour lui et nombre d’autres, si on veut fêter, il faut improviser.
J’improvise donc et décrète le

784ème anniversaire de la naissance de Rutebeuf.

Petit, j’ai trouvé bien malheureux de perdre ses amis à cause du vent. En lisant plus tard toute la complainte, j’ai relativisé la validité des explications des doctes professeurs de collège. Et c’est en fouinant que seul j’ai trouvé quelques délices dans les fabliaux. « Le pet du vilain » en est un que je ne répugne pas à utiliser pour expliquer le sens du monde, avant de sombrer avec délice dans la scatologie.

Et puis, il faut être honnête, le vieux français à deux immenses avantages.
– On peut sans rougir écrire « fere », « argens » ou « enporter ».
– L’abondance de notes autorise, suscite même toutes les évasions, et d’écrits en écrits, on voyage plus qu’avec Havas.

24 mai

328ème anniversaire de la naissance de Daniel Gabriel Fahrenheit.

Allemand, c’est sûr, scientifique, faut voir.
Que, pour définir une échelle, surtout de température, on ai besoin de références, je le conçois.
Mais de là à prendre la température la plus basse de sa ville natale, comme bas, la température du sang de cheval, comme haut, et de subdiviser l’intervalle en 12, puis en 8…
Je conçois plus facilement que ces pervers d’Américains s’en soient entiché, sauf pour le Jack Daniel’s old n°7, qui titre 40° partout dans le monde, commerce international oblige. De toute façon, passé une bouteille, personne n’a vraiment froid à Dantzig, et le sang d’un cheval bout.

23 mai

80ème Anniversaire de la naissance de Robert Moog.

En 1938, Albert Hofmann synthétisait le LSD, substance longtemps perçue comme totalement inutile sauf dans la cas ou l’on souhaitait se faire peur en vélo, et encore.
Quelques 30 ans après, Moog, bricoleur dans l’âme, passait ses journées à assembler des dizaines de boutons, poussoir, interrupteurs, molettes et autres glissières, sur de jolies planches marquetées et gravées de symboles ésotériques. Le tout, atavisme professionnel oblige, relié à un clavier.
En l’état, l’objet était, lui aussi, complètement inutile.
Le génie de son inventeur réside dans l’idée d’avoir sournoisement mis son invention dans les mains des expérimentateurs tâtonnants de la substance d’Hofmann, avides d’accroître son champ d’utilisation à des activités autres que cyclistes.

Le résultat de cette union, on le sait, fut magistral.

Clef two-factor authentication