Tag Archives: Seins

19 avril

Cette rubrique a entre autre pour vocation de proposer à la célébration les anniversaires de naissance propre à justifier agapes et autres festivités. Ma plume est pourtant parfois guidée par un esprit rétif aux systèmes ordonnées. Aujourd’hui encore en donnera une preuve, ledit esprit oscillant entre joie et sombres réflexions.

Alors oui

82ème anniversaire de la naissance de Fernando Botero

La contemplation de ses portraits de femmes nous rééduquent un oeil que les Linda Evangelista, Kate Moss et autres Naomi Campbell déforment irrémédiablement. Une autre solution serait évidemment le port permanent de verres correcteurs d’astigmatisme.

81ème anniversaire de la naissance de Jayne Mansfield

J’ai l’avantage de plus ou moins la confondre avec Mae West, ce qui m’offre deux fantasmes machos pour le prix d’un.

49ème anniversaire de la naissance de Nathalie Dessay

Je reste dubitatif face à cet organe enrobé de chair. Mon côté mélomane ne peux que se réjouir, mon coté radin s’offusque parfois. Avant elle, des fichiers de bruits de qualité musicales satisfaisaient mes oreilles, après elle, j’ai du débourser des sommes folles (enfin folles, je suis juste un peu radin quoi…) pour un premier casque vraiment hifi, puis un deuxième encore plus hifi, puis un lecteur nomade encore encore plus hifi. Et comme j’en rêve les nuits, j’en rêve aussi les jours en passant devant des commerces encore encore encore plus hifi, aux vitrines, bien que sobre en matériel, le sont tout de suite moins en nombre de chiffres présent sur les étiquettes.

On voit bien que d’heureux et naïvement satisfait, j’ai doucement glissé vers un dubitatif né de l’ambigu.

Maintenant, un pas suffit pour laisser la place à l’amertume laissée par les disparitions

426ème anniversaire du décès de Paul Veronèse.

Son vert coûte cher, autrefois il était même fort toxique mais il combine les avantages du pratique, du célèbre et d’une incontestable utilité pour les drapés.

325ème anniversaire du décès de Christine, Reine de Suède.

A l’origine du célèbre « Je pense, donc je suis » de notre philosophe national ( De mauvaises langues disent même que l’original était « Je bande quand je vous suis » ) elle lui aura assuré une fin de vie sûrement plus jouissive que ses précédentes années, du moins si le doute méthodique la lui a pourri autant que les miennes.

115ème anniversaire du décès d’Edouard Pailleron.

Ce con aurait pu mourir seul et inconnu au lieu de chercher la gloire, d’en trouver une petite, mais assez grande pour que ça soit un collège portant son nom qui déclenche une hécatombe. Enfin, du coup, il est vraiment célèbre.

Finissons tout de même par une note réjouissante

Aujourd’hui, c’est le « jour du vélo » célébré par aucun Etat, uniquement par ceux que l’état de stupéfaction hallucino-onirique plonge dans la béatitude. Ainsi nommé en référence aux travaux scientifiques d’Albert Hofmann sur l’utilisation conjointe du LSD et de la bicyclette, c’est un jour que je fête moi-même avec nostalgie, ayant poursuivi de-même de similaires études, mais avec d’autres ingrédients, puisque j’usais d’un vélomoteur. ( C’est de notoriété publique que de moins pédaler favorise la concentration et donc la qualité, quantité et objectivité de l’information recueillie.)

6 avril 2014

124ème anniversaire d’Anthony Fokker.

J’avais d’abord pensé à parler de son stupide système de tir au travers d’une hélice en rotation autorisant l’économie
– des balles, puisque le tir est interrompu à chaque passage de pales.
– des hélices, puisqu’elle ne finissent pas en gruyère dès la première rafale tirée.
des avions, puisqu’en l’absence du réacteur, inventé beaucoup plus tard, ces derniers étaient fortement tributaires d’un parfait état de la-dite hélice.
– des copilotes, puisqu’il en fallait précédemment un pour tirer, de préférence ailleurs que dans la-dite la-dite hélice.

Mais finalement je préfère le

531ème anniversaire de la naissance de Raphaël, dont les Trois Grâces m’émeuvent

et le

51ème anniversaire de la naissance de Pauline Lafont.

Connue pour sa « plastique généreuse et ses formes voluptueuses… » je n’en dirais pas plus, perdu dans d’inavouables rêveries.
Pour revenir sur terre ( enfin, sous-terre ), elle m’a permis aussi de découvrir le site jesuismort.com, où l’on trouve un Top50 des célébrités disparues fort instructif, puisqu’on y apprend par exemple que
Claude François, le premier du top, surclasse très nettement Jésus, seulement troisième, que Louis de Funes talonne Elvis Presley, ou encore que La mère Denis prend place entre Lino Ventura et Jules Vernes
On peut aussi écrire un lettre posthume à son mort favori, ou par exemple, regarder une vidéo du « Che ».
Enfin et surtout, ce site a instauré une nouvelle forme de vote ou le nombre de voix points attribués au mort pour qu’il monte dans le classement est le résultat de la valeur d’un carte tirée au hasard, multipliée par un coefficient aléatoire.
Je suis persuadé que ce système ferait un malheur, appliqué à notre république démocratique, en réduisant drastiquement le pourcentage d’abstentionnistes. Joueur de nature, le français courrait aux urnes dans l’espoir d’apporter jusqu’à 10 000 voix points à son candidat favori. Après tout, il aurait une chance sur 3 000, et joue bien au loto, alors qu’il n’a qu’une chance sur presque 14 millions de remporter le gros lot.

31 mars 2014

Je ne parlerai pas du

418ème anniversaire de la naissance de René Descartes.

ni du

329ème anniversaire de la naissance de Jean-Sébastien Bach.

et sûrement pas du

59ème anniversaire de la naissance d’Angus Young.

Pour me consacrer entièrement au

36ème anniversaire de la naissance de Cindy Sander,

En effet, pourquoi perdre son temps avec un rigolo, couard et menteur, de surcroît gigolo de la reine de Suède, qui empoisonné, n’a rien trouvé de mieux comme antidote qu’un mélange de vin et de tabac, et qu’évidemment, il en est mort ?

Pourquoi chanter les louanges d’un compositeur sourd. ( ok, c’était pas celui là, mais la recherche de l’objectivité n’est pas toujours bénéfique, cf ma chronique d’hier, et puis, qu’est ce qui nous prouve que Bach n’était pas sourd ? )

Pourquoi enfin s’inquiéter d’un quasi sexagénaire qui s’exhibe devant des milliers d’enfants, en culotte courte, affublé de ridicules cornes de diable en plastic clignotant, et, se roulant par terre, tripote lubriquement sa guitare ?

Alors qu’enrobée de lumière, Cindy Sander nous a étonné et ravi, grimpant tenacement les marches du succès, et apportant cet immense message d’espoir à l’humanité toute entière : « A plus qu’on est mauvais, a plus qu’on est célèbre. ».

Je n’en veux pour preuve que les résultats sans appel du test suivant :

Prenez un échantillon représentatif de jeune, soit un jeune. Dites lui « René »: silence poli, dites lui « Jean-Sébastien » : il pensera « Nouvelle star », dites lui « Young » : il cessera de penser. Dites enfin « Cindy » : avant même de s’écrier « Sander ! », il chantonnera « papillon de lumière ».

Ps : Dans le cas ou le 5 février prochain, cette chronique survive, je vous promets de traiter d’Huysmans, d’André Citroën, de Charlotte Rampling, voire de Daniel Balavoine, mais d’éviter celle qui a donné au « buzz » ses lettres de noblesse en mimant en haut un appel téléphonique qui se voulait excité tout en secouant en bas une paire de protubérances chirurgiquée qui se voulait excitante.

Vers une famine mondiale ?

Alors que nos ancêtres se prélassaient dans l’abondance, il semble que seul le port de bijoux incantatoires préserve la femme moderne d’inanition, de rachitisme et d’un mortel dépérissement.
Venus_de_Lespugue_(replica)models-too-thin

Supporter en sous-portant.

Un grand merci au S.S.C. Naples d’avoir gagné contre l’ AS Rome. Sinon, nous n’aurions jamais rien su de Marika Fruscio.

Notons que c’était forcé que Naple gagne. Quand on a employé d’illustres renifleurs comme Maradona, on ne s’incline pas devant un club de (petits/mauvais) joueurs comme Guardiola, acquitté à seule fin de lui éviter les affres du sevrage en prison.

5 mars 2014

317ème Jean anniversaire de la naissance de Baptiste Tiepolo.

Il a peint « La Vérité dévoilée par le Temps ». Berlusconi, qui n’a peur de rien, a décoré sa salle de presse avec une copie. Ses conseillers, plus lucides mais moins casse-cou, ont rhabillé un peu la vérité. De toute façon, Berlusconi ne connaît pas le sens de « vérité », et préfère plutôt déshabiller les femmes en vrai qu’en peinture.

143ème anniversaire de la naissance de Rosa Luxemburg.

Ses idées n’ont pas été appliquées, dommage.

75ème anniversaire de la naissance de Peter Woodcock.

4ème anniversaire du décès de Peter Woodcock.

Voilà un cas intéressant de psychiatrie.

Après un tumultueux parcours dans la vie, il devient pédocriminel à 16 ans, et, comme il récidive 2 fois, sérial-killer pour les grands, qui en font donc un croque-mitaine pour les petits.

Déclaré non coupable parce qu’aliéné, il entre enfin en psychiatrie.

Celle-ci lui permettra de s’accomplir pleinement.

Traité par des techniques révolutionnaires : prescription de LSD, enfermement dans un utérus artificiel… ; il ne guérit pas assez vite pour les psychiatres qui le relèguent donc dans un institut moins sécurisé au bout d’une trentaine d’année.

C’est la, qu’après dix ans, il convainc un confrère que seul un meurtre permettrait à une confrérie d’extra-terrestres de résoudre ses problèmes.

A l’issue de cette offrande, il doit penser être exaucé, puisqu’il retourne dans le premier institut, la ou il y a du LSD et des utérus en plastique pour la sieste.

Il est probable qu’il ai été déçu.

Si vous avez déjà vu une toile d’araignée tissée sous LSD, vous comprendrez aisément que Woodcock soit mort le jour de son anniversaire.

66ème anniversaire de la naissance de Paquirri. Ce toréador fait parti des rares et honorables qui permettent à la devise « le taureau a sa chance. » de perdurer puisqu’il s’est gentiment laissé encorné par « Avispado », et a eu l’obligeance d’en mourir.

J’allais conclure, mais c’est si bas que je m’abstiendrais.

(J’allais conclure par « Enfin, pour la bonne bouche », mais comme il s’agit du 14ème anniversaire du décès de Lolo Ferrari, je m’abstiendrais.)

Clef two-factor authentication