Tag Archives: Politique

30 mai

200ème anniversaire de la naissance de Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine.

Ça se fête, mais pas au bistrot, il voulait les fermer avec les églises.

A part ce détail, j’opine quand je le lis. Et j’aime bien son style, qui me fait penser à celui de Jules Verne ( ??? ). D’ailleurs, j’y retourne, j’ai donné ou perdu l’édition papier de « Dieu et l’État », mais il me reste la version numérique. Les œuvres tombées dans le domaine public le mériteraient parfois, ce public.

28 mai

276ème anniversaire de la naissance de Joseph Ignace Guillotin.

Je n’ai aucune envie de fêter ce pisse-froid de la géhenne.

Il y a bien des façons de périr par la loi, toutes réjouissantes pour le peuple spectateur. Personnellement, mes préférées sont l’écorchement et le sciage. Les autres sont bien aussi, mais les fâcheux trouvent toujours un moyen d’en raccourcir la durée. A quoi bon ébouillanter ou faire écraser la tête d’un coupable, s’il n’est pas plongé dans l’huile encore froide, ou si l’éléphant manque de retenue ?

L’article VI du projet de décret de Guillotin est affligeant : « Dans tous les cas où la loi prononcera la peine de mort contre un accusé, le supplice sera le même, quelle que soit la nature du délit dont il se sera rendu coupable. Le criminel sera décapité; il le sera par l’effet d’un simple mécanisme. ».

Plus ne serait-ce qu’une once de poésie. Plus de surprises, plus moyen de deviner le crime par l’exécution de sa sentence, plus de ratés s’éternisant. Les emprisonnés eux-mêmes, au lieu d’apparaître terrorisés, travaillent leurs derniers effets. Témoin ces condamnées qui s’exerçaient dans les prisons, sur des chaises empilées, à la montée de l’échafaud parfaite, sans montrer ses jambes.

Quant à dire que trancher est un synonyme de juger, c’est pour le moins fallacieux.
Il n’est pas étonnant que tant de monotonie ait fini par lasser, au point même, d’en arriver à supprimer définitivement les exécutions chez nous, alors qu’elles continuent de ravir les foules la ou elles ont gardé leur coté ludique.

L’an prochain, il se peut cependant que je fête ce génie inventif, méthodique et travailleur, pour son apport considérable à la bonne santé des députés qui sans lui, n’auraient ni latrines, ni climatisation, le tout pour un budget fort serré.

21 avril

Durant mes années de collège et de lycée, j’ai appris quelques petites choses en histoire

La première est qu’il fallait cirer ses chaussures : certains enseignant préfèrent les pieds bien propres aux têtes bien faites.

La seconde est qu’une ignorance crasse que l’écrit révèle aisément est tout aussi aisément occulté par un peu d’esprit d’à propos à l’oral.

La troisième est que la cigarette provoque le cancer, et que fumer un paquet par heure de cours vous interdit l’accès à la retraite. Au mieux, vous avez un boulevard à votre nom. ( Et le boulevard, c’est surtout parce que mon professeur a tout autant fumé dans ses exploits politiques et qu’il s’appelait Pourchon).

La dernière est la seule dont je me serve encore, pas plus tard que dans un instant.

 

Si, il y a 2767 ans, Romulus n’avait pas fondé Rome, rassemblant de braves populations éparses au même endroit et ouvrant les esprits obtus au concept de nation, d’empire même,

si, il y a 917 ans, Raymond de Saint-Gille n’était pas arrivé à Constantinople pour lancer première croisade contre ces chiens d’infidèles, en clair les arabes,

si, il y a 70 ans, la France n’avait pas accordé le droit de vote aux femmes, ouvrant la porte aux querelles familiales dans lesquelles, on le sait, l’homme sort à la fois vaincu et aigri, donc prompt aux actes idiots de démonstration de force,

si, naissant il y a150 ans, l’illustrissime Max Weber n’avait pas dans sa leçon inaugurale ovationnée, exalté le nationalisme et l’impérialisme,

si, naissant il y a 67 ans, Iggy Pop, n’avait pas, détournant honteusement les paroles originales de « Louie Louie », montré au monde que la jeunesse droguée mélangeait Dostoïevski, Bush et Gorbatchev dans une apocalyptique fin du monde, et que le monde à réagit en estimant qu’il fallait d’urgence un peu d’ordre et de la musique digne de ce nom, c’est à dire militaire,

si, naissant il y a 57 ans, Hervé Le Tellier, au lieu de plaisanter sottement avec son « Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable » avait mis son talent à expliquer que l’humain est amnésique, c’est vrai, mais qu’il y a des choses qu’il ne vaudrait mieux pas oublier,

si, il y a 48 ans, Hailé Sélassié s’était abstenu de contribuer à l’essor de cette bande hirsute et bariolée de rastaman fumant tellement de cochonneries d’origine arabe et sûrement financée par des juifs, qu’il est devenu clair qu’il « faudrait bien faire quelque chose » ( Une bonne guerre par exemple),

si, il y a 25 ans, Nintendo, en diffusant sa Game Boy, n’avait pas très considérablement ralenti le processus de réflexion et contribué à l’envol de celui de compétition, idiote de préférence, tout en insinuant de douteux concepts ( je rappelle que déjà Mario Bross lançait des bananes…),

si, enfin, il y a 17 ans, Jacques Chirac, avec la Dissolution de l’assemblée nationale, n’avait pas confirmé de façon éclatante l’exceptionnelle connerie du genre politicien,

il n’est pas sûr qu’il y a 12 ans, Jean-Marie Le Pen ai eu son heure de gloriole « à cause de » Jospin.

La première guerre mondiale n’a pas eu lieu « à cause de» Sarajevo.

C’est ce que m’a appris mon dernier professeur d’histoire, et il commençait par « Et oui, les p’tits gars ».

27 février 2014

124ème anniversaire de la naissance de Nijinski.

Une étoile est née.

112ème anniversaire de la naissance de Steinbeck.

89ème anniversaire de la naissance de Dexter Gordon.

78ème anniversaire de la disparition de Pavlov.

En ces temps de campagne électorale, il aurait tout aussi bien pu faire ses expériences sur l’électeur, et démontrer plus encore. Avec ses chiens, le stimulus sonore avant la nourriture déclenchait la salivation, mais au moins, après il y avait de la nourriture… Avec l’électeur, les promesses, (une sorte de stimulus sonore adaptée aux races supérieures), jamais suivies de satisfaction, déclenchent pourtant régulièrement la salivation. C’est bon d’appartenir à une race supérieure, mais un peu vexant d’être moins bien traité que des chiens.

Clef two-factor authentication