Tag Archives: Humanité

19 mai

Journée de la maladie mentale.

144ème anniversaire de la naissance d’Albert Hamilton Fish.

Convaincu de voyeurisme, sadisme, masochisme, fétichisme, flagellation active, bestialité, prostitution, auto-castration, pédophilie, ondinisme, coprophilie et cannibalisme, pratiques auxquelles je ne trouve finalement que peu à redire, il fut jugé suffisamment saint d’esprit pour passer à la chaise électrique.
L’américain est hypocrite, et son désir de meurtre légal le pousse à l’incohérence. Le non-américain aussi.
Qu’a-t-il donc été reproché à Fish qui ne soit pas amplement partagé au point de mériter le qualificatif de « normal »?

– Regarder quelqu’un se faire électrocuter ou guillotiner, passe-temps longtemps en vogue, n’est-ce pas à succomber en un seul coup à des pulsions sadiques et bestiales sur un fond de voyeurisme ?
– La flagellation n’est-elle pas vivement recommandée par les puritains (et les autres), outre-atlantique, outre-manche et sur le vieux continent ?
– 95 % de la population mondiale n’est elle pas masochiste, à courir derrière l’argent qui ne lui est de toute évidence pas destiné et les 5 % restant, fétichistes de ce même argent qui n’est plus qu’un objet de jouissance ?
– Le statut de la pédophilie n’est-il pas encore ambigu et fluctuant ? Combien d’ « Eloge des femmes mûres », au regard de l’abondance de recettes pour être aimé parce qu’on semble à peine pubère et combien de poupées japonaises pour une Maude ?
Sa pratique, longtemps considérée comme une référence incontournable nécessaire à la paix des nations dans l’aristocratie de pouvoir n’est fustigée que depuis peu, pas forcément pour longtemps, et en général surtout si elle est le fait de nègres d’hommes de couleur d’hommes d’une certaine couleur, ou à la rigueur, d’une autre certaine couleur ou de belges, d’européens frontaliers au nord de chez nous, alors même qu’elle reste largement tolérée, voire bien vue chez les intellectuels, écrivains, philosophes ou hommes politiques, entre-autre pour ce qu’elle montre une certaine éducation, et que c’est une discrète référence à l’Hellène antique.
– Ondinisme et coprophilie sont à priori du strict domaine de la sphère privée. Mais quand ils en sortent, ce n’est plus de l’approbation, mais un plébiscite: voyez l’homme devant Kronenbourg ou Mc Donald.
– Quant au cannibalisme, c’est un choix alimentaire largement partagé dans le monde du vivant, simplement haussé au niveau de la gastronomie chez l’homme.
D’ailleurs, s’il fallait reprocher quelque chose à cet Albert, ce serait de cuisiner le rôti de fesses sans vin blanc.

Je pourrais fêter Hô Chi Minh, et Pol Pot en prime, ce jour, histoire de conférer un caractère tout relatif aux actes de notre tueur en série, et ainsi tenter d’apaiser les non-convaincus de sa normalité, mais de tout façon, il n’est pire sourd etc., et cette chronique elle-même suffit vraisemblablement pour beaucoup à justifier son exergue.

Réfléchissez tout de même avant de la « conchier ».

17 mai

1er anniversaire de la loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels.

Toujours pas de naissances.

7 mai

Journée mondiale de l’écroulement.

Philosophie :
399 av. J.-C. : Socrate, philosophe grec, condamné à boire la ciguë.
Architecture :
558 : le dôme de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople s’écroule.
1463 : grand incendie de Toulouse.
1697 : le palais royal de Stockholm est détruit par un incendie.
Navigation maritime :
1915 : un sous-marin allemand torpille le paquebot britannique de 32 000 tonnes Lusitania, au large de l’Irlande.
Empire :
1945 : le général allemand Alfred Jodl signe à Reims les termes d’une reddition inconditionnelle qui termine la participation allemande à la Seconde Guerre mondiale.
Colonies :
1954 : chute de Ðiện Biên Phủ, dernier affrontement de la guerre d’Indochine.
Rêve socialiste :
1995 : Jacques Chirac est élu président de la République française.
Littérature :
1999 : la France reconnaît officiellement les langues régionales.

Pétrifié de consternation, le coup de grâce asséné par le dicton du jour : « À la Sainte-Gisèle, prends garde s’il gèle. », j’erre et fini par trouver qu’on peut éventuellement fêter le

266ème anniversaire de la naissance d’Olympe de Gouges.

Il est difficile de démêler le vrai du faux à son propos, et donc de se réjouir sincèrement ou non, surtout en cherchant à le faire au moyen d’Internet, et d’ailleurs..
Par contre son nom sonne comme un appel à une félicité (très) légèrement teintée de lubricité, me propulsant à mi-chemin entre Dionysos et un peintre rococo genre Boucher.

La seule certitude d’ordre scientifique ( rayon linguiste ) que j’ai concerne le premier paragraphe de sa biographie sur Wikipédia : C’est rédigé par Boby Lapointe, et ça pourrait même quasiment être les paroles d’un version historique de « Ta Katie t’a quittée » ou même du « Papa du papa de mon papa ».
Jugez vous-même en chantonnant:

« Née le 7 mai 1748 à Montauban, Marie Gouze a été déclarée fille de Pierre Gouze, bourgeois de Montauban qui était boucher – il n’a pas signé au baptême car absent – et d’Anne-Olympe Mouisset, fille de drapier 2, mariés en 1737 3. Cette dernière, née en 1712, était la filleule du marquis Jean-Jacques Lefranc de Pompignan (le père d’Anne avait été le précepteur de Jean-Jacques), avec qui elle aurait entretenu une relation amoureuse. Selon le député Jean-Baptiste Poncet-Delpech et d’autres, « tout Montauban » savait que Lefranc de Pompignan était le père adultérin de la future Marie-Olympe de Gouges 4. »

Convaincus ?

6 mai

158ème anniversaire de la naissance de Robert Edwin Peary.
158ème anniversaire de la naissance de Sigmund Freud.

Le premier a exploré l’arctique jusqu’au Pôle Nord. Il en a tiré quelques ouvrages d’une très relative notoriété.
Le deuxième a exploré sa mère, sa sœur et surtout son nombril. Ses quelques ouvrages ont pollués durablement la pensée mondiale.
Quoiqu’intrépides, les explorateurs sont souvent moins dangereux que les psychiatres.

Sinon,

après le déménagement du roi soleil à Versailles, il y a 332 ans,
après l’accession au pouvoir de Joseph Staline, il y a 73 ans,
il n’y a pas lieu de s’étonner de l’autorisation de jouer à « par le fait du prince » donnée au doublet Sarkozy Hollande il y a respectivement 7 et 2 ans.

Sinon enfin, puisqu’il faut bien se réjouir,

93ème anniversaire de la sortie de « N°5 de Chanel» symbole de tant pour la France qu’il en est devenu Symbole tout court ( Oui je sais, avec camembert, dont l’odeur est disons, différente. Pourquoi certains symboles ne peuvent pas se sentir entre eux ? ).

51ème anniversaire de la première greffe du foie réussie.

Je n’ose espérer que c’est grâce à ma naissance, survenue deux ans avant qu’un sentiment d’urgence s’est emparé de la communauté des chirurgiens.

30 avril

237ème anniversaire de la naissance de Johann Carl Friedrich Gauss.

C’est une des dates les plus sûres de ce calendrier puisque c’est ( j’aime la poésie de Wikipédia ) « Le petit Gauss » lui même qui l’a calculé.
Fier inventeur de l’ « enclos polyvalent », courbe en cloche éponyme (oui, j’aime « éponyme », et je tâche de l’écrire tous les 33,33 billets) qui enferme à peu près tout ce que l’on veut dans un espace ou il vaut mieux être au centre sous peine d’encourir l’opprobre ou le dédain, ce mathématicien nous permet, grâce à sa signature, d’approcher un peu plus le concept d’obsession ( en l’occurrence mais vous l’avez deviné, des courbes).
220px-Carl_Friedrich_Gauß_signature.svg

Sinon, suicide d’Adolf Hitler, marié hier. Je ne comprendrais jamais cet homme, mais bon, ça c’est un (vrai) détail.
Depuis Muddy Waters, Sergio Leone, Jean-François Revel, Ernesto Sabato, Grégory Lemarchal même, pour ne citer que les plus célèbres des célèbres de l’encyclopédie libre, essaient de lui piquer la place. Tout le monde s’en fout, demain, c’est le 1er mai.

Ps : La courbe de Gauss n’est pas toujours adéquate, prenez les cons par exemple, en théorie ils devraient siéger en petit nombre, sur le côté droit, en pratique…

29 avril

Ce jour

Constantin 1er, continue de délirer. Après avoir fait construire Ste Sophie, autorisé l’affranchissement des esclaves, et autres humanités, il pénalise les bâtards( ? )
Des hommes se battent les uns contre les autres, en Espagne, en Asie,[…], en Inde même entre Anglais et Français pour qui chez eux ne suffisait plus..
Gideon Sandback invente la fermeture éclair juste à temps pour ranger ses cigarettes au sec dans les tranchées.
On libère Dachau.
Hitler se marie pour ne pas avoir beaucoup d’enfants puisqu’il se suicide le lendemain.
Pavarotti se met à chanter.
J’en passe.

Devant cet effarant constat de désordre, et plutôt que de fêter le général Boulanger qui promettait d’y remédier, par une bonne guerre, Jacques Rouxel réagit, et dépeint le dit désordre en une fresque hyperréaliste avant l’heure, ce qui nous permet de fêter le

46ème anniversaire de la première diffusion télévisée des Shadoks.

28 avril

108ème anniversaire de la naissance de Kurt Gödel.

Ses « théorèmes d’incomplétudes », ardus certes, mais ruinant l’idée que tout est démontrable, rêve de mathématiciens osant être plus prétentieux que moi, ont tout pour me ravir. Sinon, les polycopiés de Mr Jégou étaient plus brouillons que la page Wikipédia d’aujourd’hui, mais quand j’ai compris « l’argument diagonal », utilisé dans la démonstration ( et dans bien d’autres ), j’ai compris pourquoi les matheux pouvaient parfois paraître jubiler sans raison.
Grâce aussi lui soit rendu d’avoir inspiré Douglas Hofstadter pour son « GBE ; Gödel, Escher, Bach : Les Brins d’une Guirlande Éternelle », qu’il y a un quart de siècle, quelqu’un d’autre « en a racheté un pour me l’offrir ».

66ème anniversaire de la naissance de Terry Pratchett.

Si Harry Potter n’est pas votre tasse de thé en matière de littérature anglo-saxonne , mais que vous êtes adepte du décalé et ne reculez pas devant l’appellation « heroic fantasy », alors les « Annales du disque-monde » sont pour vous.
Entre mille réjouissances, la théorie sur la vitesse de la lumière supplante incontestablement celle d’Einstein en terme de poésie, et un tome en anglais vous laisse stupéfait devant l’extraordinaire traduction.

Sinon, bien trop d’autres pour un seul jour.

26 avril

26ème anniversaire de la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobil.

De propre, le nom est devenu sale certes, mais aussi commun puisque désormais tout un chacun peut se laisser aller à un « c’est un tchernobil ! » devant le spectacle d’une crotte de chat sur son paillasson.

0ème anniversaire de ma propre radiation.

L’administration à le sens de l’humour et connaît ses classiques. Radier c’est irradier sans « i », et ça, c’est un quasi plagiat d’une préface de Boby Lapointe.

25 avril

91ème anniversaire de la naissance d’Albert King.

Pour ceux que Youporn ne satisfait pas pleinement, je recommande l’écoute de « I love Lucy »¹.
Si les spectateurs sont voyeurs, les artistes doivent bien être exhibitionnistes. Paradoxalement, quand on écoute Albert King, on se dit qu’il ne joue pas, et quand il raconte une histoire d’amour avec sa guitare, et qu’on entend ce qu’elle exprime sous ses caresses, on pense à un shaker rempli de tendresse, d’amour, de sexe, qui prépare juste simplement le plus divin des cocktails.
Sinon ( avec tout le reste ) on peut se régaler d’ »Old time »², petit intermède parlé avant la reprise, lors une session avec Stevie Ray Vaughan. Je ne saisis hélas pas tout, mais l’océan calme du rire de ce géant, avec en contrepoint celui, plus âpre et aigu, d’un SRV impressionné sans vouloir y paraître, est aussi un grand moment de vie.

¹ 1969 : King Of The Blues Guitar, Atlantic Records.
² 1999 : Albert King With Stevie Ray Vaughan In Session, Stax Records.

Une précaution vaut elle vraiment mieux que zéro ?

En prévision d’un 28ème anniversaires, après-demain, vous avez encore le temps, grâce aux services colissimo ou chronopost, pour être plus sûr, de passer commande là :
http://jr-international.fr/combinaison-3m-4650-vetement-protection_NUCLEAR_itm_french.html

 

Eveil

Allongé, le rassurant ronronnement d’un disque dur téléchargeant illégalement un cd que j’ai acheté légalement, mais auquel je n’ai pas le loisir d’accéder ou je réside ces jours, je peste. Il n’est pas six heures et déjà des radios de voisins nasillent en suraiguë. Une écoute plus attentive m’apprend que c’est le chant des oiseaux à l’aube.
Quelle est cette vie, et quel est ce monde ?

24 avril

Il faut savoir fêter les événements. Abandonné à lui-même l’homme fêterait n’importe quoi n’importe quand, ce serait l’anarchie. C’est pour cela qu’il existe calendriers et commémorations.
Mais en plus des calendriers, il faut parfois faire preuve d’esprit de synthèse.
Si, par exemple, je vous avais hier proposé de fêter le

47ème anniversaire de la mise en orbite du Colonel Vladimir Mikhaïlovitch Komarov

puis proposé de mettre tous les Colonels en orbite, vous auriez à juste titre pensé qu’il était stupide de donner de la hauteur de vue à ceux que l’esprit bas pousse à l’extermination.

Mais si j’attends aujourd’hui pour saluer le

47ème anniversaire du décès du premier spationaute en mission, le sus-nommé Vladimir Mikhaïlovitch Komarov

vous risquez d’être plus enclins à m’approuver.
Sauf à me trouver l’esprit bas.

23 avril

156ème anniversaire de la naissance de Max Planck.

Je n’ai jamais compris pourquoi le fait d’avoir résolu le problème de la catastrophe ultraviolette l’a rendu aussi célèbre. J’ai moi-même résolu avant l’âge de six ans le problème de la catastrophe caca d’oie, il suffisait de ne pas mélanger toutes les couleurs en même temps, alors. Ceci dit, il est vrai que je suis artiste peintre.
En plus, le pauvre n’était pas fier, presque catastrophé lui-même si l’on en croit ses lettres, alors que j’étais plutôt content de moi.
En revanche, jusqu’à ce jour les scientifiques avaient besoin de comprendre, pour faire des conneries, depuis, comme retombés en enfance, ils les font sans savoir, et en plus, se vantent : «  on ne sait pas exactement comment, mais ça marche».

22 avril

Bien trop d’anniversaires de choix ce jour. Je n’en fêterai que quatre : l’avantage, c’est que je n’aurai pas à chercher beaucoup l’an prochain.

Je commencerai par le
290ème anniversaire de la naissance d’Emmanuel Kant.

Je ne dirai pas trop fort que je suis assez heureux qu’il soit mort à 80 ans. Ayant commit 26 pavés, s’il était encore parmi nous, il y aurait 26*3,625 ouvrages de ce monsieur soit 94 à ingurgiter pour prétendre réfléchir, et 7 critiques supplémentaires de dieu sait quoi ( la raison du plus fort, la raison d’espérer, la raison d’état…) à essayer de faire croire pour les uns qu’on les a lu, pour les autres qu’on les a compris. Enfin, je parle de béotiens dans mon genre qui, eux aussi, dans leur coin, essaient avec moins de succès de couper les cheveux en quatre ou d’enculer les mouches.
Ceci dit, sa vie sexuelle, que les biographes ont injustement et totalement ignorée, fut, elle, un véritable chef-d’œuvre, comme l’a brillamment démontré Jean-Baptiste Botul, et devrait être source constante d’inspiration à tout âge.
Botul, en effet explique avec brio dans « La vie sexuelle d’Emmanuel Kant » que (je cite, mais je ne sais plus ou j’ai relevé ) «les philosophes ont inventés un moyen extraordinaire de se reproduire : ils ne pénètrent pas, ils se retirent. Ce retrait porte un nom : la mélancolie ». »
Je préfère décidément lire Botul.

115ème anniversaire de la naissance de Vladimir Nabokov.
113ème anniversaire de la naissance d’Alexandre Vialatte.

Je ne vais pas écrire, je vais lire.

Enfin, pour la bonne bouche
110ème anniversaire de la naissance de Julius Robert Oppenheimer.

C’est avec une once de fatalisme teinté de quelques mégatonnes de pessimisme que j’ai constaté un jour qu’absolument tout ce que l’homme avait inventé ou découvert, il l’avait utilisé.
Cherchez et vous verrez : le dé à coudre, l’allumette, le poil à gratter… prenez aux hasard un dictionnaire, même obscur, spécialisé, savant ou encyclopédique : tous les mots ont servis.
On peut donc remercier ce brave homme de nous avoir offert l’extinction certaine à vraisemblablement brève échéance, à moins qu’un autre fou découvre l’immortalité, ou plus vraisemblablement l’amnésie contagieuse définitive.

21 avril

Durant mes années de collège et de lycée, j’ai appris quelques petites choses en histoire

La première est qu’il fallait cirer ses chaussures : certains enseignant préfèrent les pieds bien propres aux têtes bien faites.

La seconde est qu’une ignorance crasse que l’écrit révèle aisément est tout aussi aisément occulté par un peu d’esprit d’à propos à l’oral.

La troisième est que la cigarette provoque le cancer, et que fumer un paquet par heure de cours vous interdit l’accès à la retraite. Au mieux, vous avez un boulevard à votre nom. ( Et le boulevard, c’est surtout parce que mon professeur a tout autant fumé dans ses exploits politiques et qu’il s’appelait Pourchon).

La dernière est la seule dont je me serve encore, pas plus tard que dans un instant.

 

Si, il y a 2767 ans, Romulus n’avait pas fondé Rome, rassemblant de braves populations éparses au même endroit et ouvrant les esprits obtus au concept de nation, d’empire même,

si, il y a 917 ans, Raymond de Saint-Gille n’était pas arrivé à Constantinople pour lancer première croisade contre ces chiens d’infidèles, en clair les arabes,

si, il y a 70 ans, la France n’avait pas accordé le droit de vote aux femmes, ouvrant la porte aux querelles familiales dans lesquelles, on le sait, l’homme sort à la fois vaincu et aigri, donc prompt aux actes idiots de démonstration de force,

si, naissant il y a150 ans, l’illustrissime Max Weber n’avait pas dans sa leçon inaugurale ovationnée, exalté le nationalisme et l’impérialisme,

si, naissant il y a 67 ans, Iggy Pop, n’avait pas, détournant honteusement les paroles originales de « Louie Louie », montré au monde que la jeunesse droguée mélangeait Dostoïevski, Bush et Gorbatchev dans une apocalyptique fin du monde, et que le monde à réagit en estimant qu’il fallait d’urgence un peu d’ordre et de la musique digne de ce nom, c’est à dire militaire,

si, naissant il y a 57 ans, Hervé Le Tellier, au lieu de plaisanter sottement avec son « Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable » avait mis son talent à expliquer que l’humain est amnésique, c’est vrai, mais qu’il y a des choses qu’il ne vaudrait mieux pas oublier,

si, il y a 48 ans, Hailé Sélassié s’était abstenu de contribuer à l’essor de cette bande hirsute et bariolée de rastaman fumant tellement de cochonneries d’origine arabe et sûrement financée par des juifs, qu’il est devenu clair qu’il « faudrait bien faire quelque chose » ( Une bonne guerre par exemple),

si, il y a 25 ans, Nintendo, en diffusant sa Game Boy, n’avait pas très considérablement ralenti le processus de réflexion et contribué à l’envol de celui de compétition, idiote de préférence, tout en insinuant de douteux concepts ( je rappelle que déjà Mario Bross lançait des bananes…),

si, enfin, il y a 17 ans, Jacques Chirac, avec la Dissolution de l’assemblée nationale, n’avait pas confirmé de façon éclatante l’exceptionnelle connerie du genre politicien,

il n’est pas sûr qu’il y a 12 ans, Jean-Marie Le Pen ai eu son heure de gloriole « à cause de » Jospin.

La première guerre mondiale n’a pas eu lieu « à cause de» Sarajevo.

C’est ce que m’a appris mon dernier professeur d’histoire, et il commençait par « Et oui, les p’tits gars ».

18 avril

1904 Premier numéro de l’Humanité, Jean Jaurès.
1973 Premier numéro de Libération, Jean Paul Sartre.
J’ai peur du 18 avril 2042.

Et je parie que c’est trois mois de lecture de Libération qui ont libéré sa mère puisque c’est le

40ème anniversaire de la naissance d’Olivier Besancenot.

Sinon, ce jour, le pire côtoie le pire :

534ème anniversaire de la naissance de Lucrèce Borgia.

87ème anniversaire de la naissance de Charles Pasqua.

82ème anniversaire de la naissance de Nadine de Rotchild.

 

Et je ne compte ni les sportifs, ni les matadors.

17 avril

53ème anniversaire de l’opération de la Baie des Cochons.

J’ai longtemps cru qu’il s’agissait de semer des fruits pour engraisser des porcs.
Aujourd’hui, je me demande si je me suis tellement trompé.

2 Avril 2014

« We need great golden copulations » (J. Morrison. « An American Prayer »)

Non, ce n’est pas le

68ème anniversaire de la naissance de Jim Morrison.

Mais ce sont les

1272ème anniversaire de la naissance de Charlemagne.
209ème anniversaire de la naissance de Hans Christian Andersen.
176ème anniversaire de la naissance de Léon Gambetta.
174ème anniversaire de la naissance d’ Émile Zola.
173ème anniversaire de la naissance de Clément Ader.
123ème anniversaire de la naissance de Max Ernt.

Qu’en déduire ?

Premièrement:
Manifestement , l’humanité ne copule dans le but de se reproduire, au mieux, qu’un jour sur deux. J’en veux pour preuve qu’hier, il y avait très peu d’anniversaire à souhaiter .
En tout cas, aujourd’hui il y en a plus. ( ref : comptage personnel : 81 à 76).
Et Morrison le disait déjà, dans son ésotérique poésie, marquée au sceau du vrai de part ses prémisses chamanesques conquises de haute lutte dans l’alcool et le LSD : une grande copulation dorée s’étale sur deux jours, ou au moins de minuit moins 2 à minuit 2.

Deuxièmement :
L’univers Le système solaire La terre  L’Europe est  régie par un vaste complot dont la clef est  le rossignol .

  • Andersen et Ernst étaient étroitement liés par l’histoire du rossignol de l’empereur.

Et alors ? allez vous me dire…
Et alors bien :

  • Léon Gambetta figure dans le « Panthéon personnel » de « repsocialiste », occulte « pseudo » significatif,  auteur d’un blog au nom cabalistique mais tout aussi significatif : « Le rossignol du cerisier ».

On continue ?

  • Emile Zola figure dans ce même Panthéon.

Coïncidence  ?
Bon…

  • Dans Pot Bouille, on peut lire « Comme l’oncle Bachelard s’était endormi dans la salle à manger, Gueulin reparut avec sa flûte et imita le rossignol. »
  • Rossignol Patricia habite au 29 rue Clément Ader,
  • Rossignol Jacqueline est l’auteur du catalogue en ligne du CDI du Lycée Clément Ader.

On continue de continuer ?

L’univers Le système solaire La terre  L’Europe est un vaste complot, disais-je.

L’an prochain :Casanova, Gainsbourg et Caro.

Nota : aux sceptiques, rappelons que Clément Ader est un des pères de l’aviation… Et c’est quoi qui s’est écrasé sur le WTC ?

31 mars 2014

Je ne parlerai pas du

418ème anniversaire de la naissance de René Descartes.

ni du

329ème anniversaire de la naissance de Jean-Sébastien Bach.

et sûrement pas du

59ème anniversaire de la naissance d’Angus Young.

Pour me consacrer entièrement au

36ème anniversaire de la naissance de Cindy Sander,

En effet, pourquoi perdre son temps avec un rigolo, couard et menteur, de surcroît gigolo de la reine de Suède, qui empoisonné, n’a rien trouvé de mieux comme antidote qu’un mélange de vin et de tabac, et qu’évidemment, il en est mort ?

Pourquoi chanter les louanges d’un compositeur sourd. ( ok, c’était pas celui là, mais la recherche de l’objectivité n’est pas toujours bénéfique, cf ma chronique d’hier, et puis, qu’est ce qui nous prouve que Bach n’était pas sourd ? )

Pourquoi enfin s’inquiéter d’un quasi sexagénaire qui s’exhibe devant des milliers d’enfants, en culotte courte, affublé de ridicules cornes de diable en plastic clignotant, et, se roulant par terre, tripote lubriquement sa guitare ?

Alors qu’enrobée de lumière, Cindy Sander nous a étonné et ravi, grimpant tenacement les marches du succès, et apportant cet immense message d’espoir à l’humanité toute entière : « A plus qu’on est mauvais, a plus qu’on est célèbre. ».

Je n’en veux pour preuve que les résultats sans appel du test suivant :

Prenez un échantillon représentatif de jeune, soit un jeune. Dites lui « René »: silence poli, dites lui « Jean-Sébastien » : il pensera « Nouvelle star », dites lui « Young » : il cessera de penser. Dites enfin « Cindy » : avant même de s’écrier « Sander ! », il chantonnera « papillon de lumière ».

Ps : Dans le cas ou le 5 février prochain, cette chronique survive, je vous promets de traiter d’Huysmans, d’André Citroën, de Charlotte Rampling, voire de Daniel Balavoine, mais d’éviter celle qui a donné au « buzz » ses lettres de noblesse en mimant en haut un appel téléphonique qui se voulait excité tout en secouant en bas une paire de protubérances chirurgiquée qui se voulait excitante.

23 mars 2014

265ème anniversaire de la naissance de Pierre-Simon de Laplace.

J’ai longtemps aimé son démon, mais la fois ou il a vraiment fait fort, c’est en répondant à Napoléon qui lui demandait la place de dieu dans son explication de l’univers : « Sire, je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse ».

102ème anniversaire de la naissance de Wernher von Braun.

Vérification d’une théorie relative à l’homme : « plus on en a une grosse, moins on est agressif ». Ses V2 ont tués bien plus de monde que sa Saturne V.
Y a-t-il corrélation avec son mariage avec une bombe (encore ?), de 16 ans sa cadette ? En tout cas (cf 18 mars 2014), vous êtes à même de calculer ses émoluments.

57ème anniversaire de la naissance de Chantal Lauby.

Sa réplique d’anthologie relative à l’inversion d’emplacement d’un stylo et d’un tampax lui vaut une place ici.

Vers une famine mondiale ?

Alors que nos ancêtres se prélassaient dans l’abondance, il semble que seul le port de bijoux incantatoires préserve la femme moderne d’inanition, de rachitisme et d’un mortel dépérissement.
Venus_de_Lespugue_(replica)models-too-thin

19 mars 2014

Il faut bien que les nazis soient nés un jour, mais je ne commémorerais pas Eichmann. Cependant je pense aussi Qu’ « oublier l’histoire, c’est se condamner à la revivre« .

131ème anniversaire de la naissance de Pepete.

J’ai déjà parlé de toréadors. En voilà un de plus, chétif et du coup porté à la réflexion, qui s’est sacrifié par humanité.

59ème anniversaire de la naissance de Bruce Willis.

Cinéphile catastrophique, j’apprécie ce génie nasillard, surtout quand il sauve le monde.

39ème anniversaire de la naissance de Vida Guerra.

Ce mannequin de charme m’a permis de comprendre l’étroite relation entre « avoir du coffre » et « avoir envie de chanter ».

Quelques chiffres enfin, pour avoir une idée de la composition du monde selon wikipédia :

Sont né ce jour :

  • Infantes : 1
  • Tzars : 1
  • Archiduchesses : 1
  • Maitresse d’archiduc : 1
  • Féministes lettrées : 1
  • Médiévistes : 1
  • Centenaires : 1
  • Missionnaires : 1 (c’est tout de même Livingstone)
  • Palestiniens condamnés pour assassinat : 1
  • Prix Nobel : 2
  • Présidents : 2
  • Nazis : 3
  • Matadors : 4
  • Hommes politiques : 10
  • Sportifs : 50

(Plus quelques artistes, des militaires et une pincée de religieux.)

Pour devenir célèbre, si vous êtes palestinien, à moins de tuer un Kennedy, c’est raté, par contre, citoyen du monde muni d’une baballe, vous avez vos chances.

17 mars 2014

180 Décès de Marc Aurèle : 1 mort.

1960 Un avion se crashe à Tell City : 63 morts.

1973 Attaque du palais présidentiel de Phnom Penh par un avion : 20 morts

1974 Un avion se crashe à Moscou : 59 morts.

1985 Bagdad affirme avoir tué 15 000 soldats iraniens : 15 000 morts

1988 Un avion Colombien s’écrase : 137 morts.

1992 Attentat à la bombe contre l’ambassade d’Israël à Buenos aires : 28 morts.

Ce jour, évitez de prendre l’avion, de faire la guerre ou de visiter une ambassade.

Évitez aussi d’être Empereur ou président.

32ème anniversaire de la naissance de Diana María García Orrego.

Cette coureuse cycliste colombienne est spécialiste de la piste. J’espère qu’elle n’est pas aussi championne du rail. ( pour l’avion colombien, la question se pose aussi).

Sinon :

52ème fois que c’est ma fête.

25 février 2014

Un fois n’est pas coutume, je parlerai des anniversaires à commémorer aujourd’hui plus tard.

On commence par un florilège de mots trouvés pour cette date dans Wikipédia.

1156 Révolte, domination, massacre.

1429 Jeanne d’Arc.

1525 Défaite.

1570 Excommunication.

1601 Exécution.

1634 Assassinat.

1796 fusillé.

1830 Bataille ( ok, je triche un peu, c’est la bataille d’Hernani ).

1836 Révolver.

1910 Menace.

1922 Exécution.

1941 Persécution.

1942 Bataille.

1954 Chef.

1976 Annexion.

1986 Pouvoir.

2002 Guerre.

Soit, pour résumer brièvement 20 siècles de l’humanité :

Suite aux révoltes causées par la domination et les massacres des Anglais, Jeanne d’Arc couru à la défaite et son excommunication précéda de peu son exécution.

A l’assassinat, on répondit par « fusillé ! » et les batailles furent grandement améliorées par l’usage du revolver.

Les menaces d’exécutions et de persécutions entraînèrent de nouvelles batailles. Les chefs, avides d’annexions, prirent le pouvoir, mais ne cessèrent pas pour autant la guerre.

Les répétition, ça le fait pas dans une dissert, sauf à vouloir insister lourdement…

Sinon :

173ème anniversaire de la naissance de Renoir

141ème anniversaire de la naissance de Caruso.

71ème anniversaire de la naissance de George Harrison.

Pour finir, déplorons le décès d’Auguste Perret, génial architecte inventeur du béton armé, outil nécessaire à la réalisation de nos somptueuses cités de banlieues.

Clef two-factor authentication