Tag Archives: Dictionnaire

9 mai

Décidément, le principe des contributeurs libres teinte l’objectivité de Wikipédia.

Après le plaisantin Québéquois (vérification faite, c’est un sympathique Breton ), squattant par dizaines les dates de naissance, alors que ses compatriotes ne représentent au mieux que 0,12 % de la population mondiale, c’est au tour d’un (boutonneux?) de rajouter finement, dans le paragraphe de présentation du jour, qui se termine rituellement par le nom du jour dans le calendrier républicain français, « c’est aussi l ‘anniversaire de Caroline Costa ».

Cependant, le temps de réaction de Wikipédia, pour corriger les contributions saugrenues et déplacées, compense. En effet, publiée à 12h31 par 109.210.123.120, ladite incongruité a disparue, tel Trotsky pendant les discours de Lénine, à 13h13 grâce à la vigilance de 83.206.120.18, soit une durée de vie de 42 minutes.
N’empêche, si dans mon Littré apparaissait régulièrement des définitions temporaires, valable ¾ d’heure, je serais moins confiant. Vérification faite (tout de même), entre « cossu » et « costal », nulle trace, même infime, de modification. Littré résiste donc à la chanson française Moissagaise, surtout si elle est révélée par « incroyable talent ».

Sinon

54ème anniversaire des première vente de pilules contraceptives au USA.

La France ne réagira à la surpopulation que 7 ans plus tard. Elle se trouvera ainsi contrainte d’ouvrir ce jour, il y a tout juste un quart de siècle, le premier parc à thème au joli nom de « Big Bang Schtroumpf ». Les parcs à thème on le sait, sont le meilleur moyen d’occuper, puis d’abrutir, dans l’espoir de finalement les y perdre, les enfants.

Sinon enfin, mais c’est parfois si triste de fêter la naissance de déjà morts, que je préfère me taire

91ème anniversaire de la naissance de Claude Piéplu.

75ème anniversaire de la naissance de Pierre Desproges.

26 avril

26ème anniversaire de la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobil.

De propre, le nom est devenu sale certes, mais aussi commun puisque désormais tout un chacun peut se laisser aller à un « c’est un tchernobil ! » devant le spectacle d’une crotte de chat sur son paillasson.

0ème anniversaire de ma propre radiation.

L’administration à le sens de l’humour et connaît ses classiques. Radier c’est irradier sans « i », et ça, c’est un quasi plagiat d’une préface de Boby Lapointe.

Clef two-factor authentication