Tag Archives: Carmet

20 avril

« Tous les hommes sont mortels ». En vertu du doute méthodique évoqué hier, je n’en serai sûr qu’une fois mort moi-même.

En attendant, une fois n’est pas coutume, et en vertu du soupçon de colère né avant hier de l’incompréhensible corrélation entre longévité et crapulerie ( oui, j’aime bien les litotes, et oui, c’est bien à Pasqua que je fais référence), j’aurai bien aimé consacrer aujourd’hui cette chronique à un autre sujet. Disons la malsaine jouissance née de la disparition de certains ( j’allais écrire d’entre-nous).

Mais sont ils vraiment d’entre nous ? Auquel cas, l’ensemble des « nous » laisse douter de la validité du concept d’humanisme.

Et de toute façon, comment se réjouir du

125ème anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler ?

 

Mais hélas, je suis au fond, désespérément bon.

Alors à part le

152ème anniversaire du décès de José Dámaso Rodríguez y Rodríguez dit Pepete encorné par l’inconstant toro Jocinero puisqu’au départ, ce dernier voulait démolir un picador, puis, se souvenant que si le toro avait sa chance, le matador pas toujours, à feinté et détruit son vaillant ennemi venu pour porter secours au subalterne.

A part cette bien logique disparition , je n’arrive qu’a déplorer les

542ème anniversaire du décès de Leon Battista Alberti

Inventeur à la fois de la perspective et de la renaissance classique architecturale, qui sait si en oeuvrant plus longtemps, il ne nous aurait pas évité, disons par exemple le rococo allemand ?

82ème anniversaire du décès de Giuseppe Peano :

Sa courbe éponyme est un régal pour l’oeil et il n’a pas attendu Mandelbroot pour inventer les fractales et lui, sans surtout chercher gloire de querelles de colloques en querelles de colloques.

De plus, habitué à remplir des volumes avec d’autres volumes, je ne peux que rêver à son élégant, mystérieux et donc attirant concept de remplir une surface avec une courbe.

Pour clore avec Peano, notons de plus qu’il a inventé l’ensemble Q : il fallait oser.

Quand au

20ème anniversaire du décès de Jean Carmet, c’est heureux que les larmes ne détrempent pas les écrans, je serais illisible.

Clef two-factor authentication