Tag Archives: Blues

8 mai

103ème anniversaire de Robert Johnson.

Un vrai plaisir de fêter celui là.
Dommage que Mr Johnson ne puisse être présent, il aurait joué un peu de guitare et chanté. Il est mort à l’age de mourir pour un génie de la musique moderne, 27 ans, inaugurant la série. J’avoue que lorsque j’ai eu 28 ans, j’ai été plutôt dépité de ne pas être mort en génie. Je m’y suis fait.
La qualité pourrie d’enregistrements des années trente¹ ne masque pas très longtemps l’âme écorchée des premiers blues. Je peste presque, d’ailleurs, à l’écouter revisité², bien revisité même, mais qui reste plié aux standards modernes du son.
S’il fallait n’écouter qu’un morceau, je prendrais « Come On in My Kitchen », ou il est nettement plus proche d’un Philippe Soupault que d’un Johnny braillant la musique qu’il aime.
Et c’est une belle histoire de le penser assassiné au whisky parfumé à la strychnine, pour une histoire de cul.

1. Robert Johnson – The Complete Recordings.
2. Eric Clapton – Me and Mr Johnson.

15 mars 2014

122ème anniversaire de la naissance de Charles Nungesser .

Il inspirera 70 ans après, pour pimenter « Top gun », Tom Cruise alias Pete « Maverick » Mitchell dans ses pitreries aériennes au raz des tours de contrôle.

Top gun est un grand film. Il y a des beaux hommes, une belle femme, et pleins d’avions de chasse qui se chassent. Quentin Tarantino, jaloux, s’en est moqué(1) en y voyant l’histoire d’un type qui se débat contre son homosexualité… Je vous passe les détails mais ne résiste pas à me gausser moi-même, sachant que s’il y a homosexuel dans cette histoire, c’est « Charlie », l’actrice phare, qui a fait son coming out en 2009.

102ème anniversaire de la naissance de Lightnin’ Hopkins (Sam).

Un authentique nègre fils d’esclave homme de couleur africain de souche noir américain qui joue un authentique blues. A ce titre, il sera reçu dans les années 1970 par la reine d’Angleterre. A ce titre aussi, il fournit ma discothèque.

Enfin, 38ème anniversaire de la naissance d’Eva Jacqueline Longoria.

Pour ses f… yeux, j’ai failli à la fois devenir basketteur et fan des feux de l’amour et de desperate housewives. J’ai juste failli.

(1) L’explication Tarantinesque.

Clef two-factor authentication