Tag Archives: Art

4 octobre

Heinrich_Bollandt_-_Venus_und_Cupido

499ème anniversaire de la naissance de Lucas Cranach le Jeune.
En 1515, il n’y a pas eu que « Marignan ».
– Et puis Cranach, c’est mon enfance.
– Et l’an prochain, le chiffre sera rond, et Marot juste un souvenir :
« …Tetin refaict, plus blanc qu’un oeuf,
Tetin de satin blanc tout neuf,
Tetin qui fait honte à la rose,
Tetin plus beau que nulle chose ;
Tetin dur, non pas Tetin, voyre,
Mais petite boule d’Ivoire,
Au milieu duquel est assise
Une fraize ou une cerise,… »
– Et…

16 mai

Éloge de la tangente.

116ème anniversaire de la naissance de Tamara de Lempicka.

Peu sensible à son art, je ne vais rien fêter avec elle, mais doucement prendre la tangente. Cette belle, frayant avec des drôles décadents et fascisants , finira baronne. Mais elle a été élève de Maurice Denis. Denis, Nabi, est donc postimpressionniste, et pair de René Schützenberger. Artiste au nom imprononçable sans entraînement, je lui dois ma première raison de réjouissances ce jour, son tableau « La coiffure », for bien placé dans le Panthéon des « Tableaux que j’aurais aimé peindre ».

La première tangente, « cherchez le maître », fructueuse, je réitère. Me voilà donc avec Jean-Paul Laurens, et surprise (enfin…), « Les derniers moments de Maximilien » me propulse tout droit dans le « Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis ».

C’est donc avec Desproges que je finirai ma journée.

15 mai

91ème anniversaire de la naissance de Richard Avedon.
84ème anniversaire de la naissance de Jasper Johns.

Je suis redevable à ces deux ouvreurs d’yeux. Merci au premier de m’avoir permis de ressentir la photographie. Merci au second de m’avoir ôté le sentiment de ridicule qui m’assaillait lorsque je gribouillais frénétiquement les chiffres de 0 à 9 un peu partout mais généralement sur des nappes.

Quant à Michel Audiard, il nous a quitté depuis si longtemps qu’il ne se formalisera pas si j’attends 6 ans pour fêter dignement son 100ème anniversaire.

27 avril

223ème anniversaire de la naissance de Samuel Morse.

Au regard de son invention et le sachant artiste peintre, on peut s’étonner qu’il ne fut(?) pas pointilliste.

102ème anniversaire de l’assassinat de Jules Bonnot.

C’était un homme éduqué. Plutôt que de défendre sa peau, il a préféré régler les affaires courantes lorsqu’il était encore temps, rédigeant un testament pour innocenter de ses amis suspects. J’ai connu le petit fils du complice « Raymond la science ». C’était aussi un homme éduqué. Il savait lire. Et écrire. 

23 avril

156ème anniversaire de la naissance de Max Planck.

Je n’ai jamais compris pourquoi le fait d’avoir résolu le problème de la catastrophe ultraviolette l’a rendu aussi célèbre. J’ai moi-même résolu avant l’âge de six ans le problème de la catastrophe caca d’oie, il suffisait de ne pas mélanger toutes les couleurs en même temps, alors. Ceci dit, il est vrai que je suis artiste peintre.
En plus, le pauvre n’était pas fier, presque catastrophé lui-même si l’on en croit ses lettres, alors que j’étais plutôt content de moi.
En revanche, jusqu’à ce jour les scientifiques avaient besoin de comprendre, pour faire des conneries, depuis, comme retombés en enfance, ils les font sans savoir, et en plus, se vantent : «  on ne sait pas exactement comment, mais ça marche».

20 avril

« Tous les hommes sont mortels ». En vertu du doute méthodique évoqué hier, je n’en serai sûr qu’une fois mort moi-même.

En attendant, une fois n’est pas coutume, et en vertu du soupçon de colère né avant hier de l’incompréhensible corrélation entre longévité et crapulerie ( oui, j’aime bien les litotes, et oui, c’est bien à Pasqua que je fais référence), j’aurai bien aimé consacrer aujourd’hui cette chronique à un autre sujet. Disons la malsaine jouissance née de la disparition de certains ( j’allais écrire d’entre-nous).

Mais sont ils vraiment d’entre nous ? Auquel cas, l’ensemble des « nous » laisse douter de la validité du concept d’humanisme.

Et de toute façon, comment se réjouir du

125ème anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler ?

 

Mais hélas, je suis au fond, désespérément bon.

Alors à part le

152ème anniversaire du décès de José Dámaso Rodríguez y Rodríguez dit Pepete encorné par l’inconstant toro Jocinero puisqu’au départ, ce dernier voulait démolir un picador, puis, se souvenant que si le toro avait sa chance, le matador pas toujours, à feinté et détruit son vaillant ennemi venu pour porter secours au subalterne.

A part cette bien logique disparition , je n’arrive qu’a déplorer les

542ème anniversaire du décès de Leon Battista Alberti

Inventeur à la fois de la perspective et de la renaissance classique architecturale, qui sait si en oeuvrant plus longtemps, il ne nous aurait pas évité, disons par exemple le rococo allemand ?

82ème anniversaire du décès de Giuseppe Peano :

Sa courbe éponyme est un régal pour l’oeil et il n’a pas attendu Mandelbroot pour inventer les fractales et lui, sans surtout chercher gloire de querelles de colloques en querelles de colloques.

De plus, habitué à remplir des volumes avec d’autres volumes, je ne peux que rêver à son élégant, mystérieux et donc attirant concept de remplir une surface avec une courbe.

Pour clore avec Peano, notons de plus qu’il a inventé l’ensemble Q : il fallait oser.

Quand au

20ème anniversaire du décès de Jean Carmet, c’est heureux que les larmes ne détrempent pas les écrans, je serais illisible.

19 avril

Cette rubrique a entre autre pour vocation de proposer à la célébration les anniversaires de naissance propre à justifier agapes et autres festivités. Ma plume est pourtant parfois guidée par un esprit rétif aux systèmes ordonnées. Aujourd’hui encore en donnera une preuve, ledit esprit oscillant entre joie et sombres réflexions.

Alors oui

82ème anniversaire de la naissance de Fernando Botero

La contemplation de ses portraits de femmes nous rééduquent un oeil que les Linda Evangelista, Kate Moss et autres Naomi Campbell déforment irrémédiablement. Une autre solution serait évidemment le port permanent de verres correcteurs d’astigmatisme.

81ème anniversaire de la naissance de Jayne Mansfield

J’ai l’avantage de plus ou moins la confondre avec Mae West, ce qui m’offre deux fantasmes machos pour le prix d’un.

49ème anniversaire de la naissance de Nathalie Dessay

Je reste dubitatif face à cet organe enrobé de chair. Mon côté mélomane ne peux que se réjouir, mon coté radin s’offusque parfois. Avant elle, des fichiers de bruits de qualité musicales satisfaisaient mes oreilles, après elle, j’ai du débourser des sommes folles (enfin folles, je suis juste un peu radin quoi…) pour un premier casque vraiment hifi, puis un deuxième encore plus hifi, puis un lecteur nomade encore encore plus hifi. Et comme j’en rêve les nuits, j’en rêve aussi les jours en passant devant des commerces encore encore encore plus hifi, aux vitrines, bien que sobre en matériel, le sont tout de suite moins en nombre de chiffres présent sur les étiquettes.

On voit bien que d’heureux et naïvement satisfait, j’ai doucement glissé vers un dubitatif né de l’ambigu.

Maintenant, un pas suffit pour laisser la place à l’amertume laissée par les disparitions

426ème anniversaire du décès de Paul Veronèse.

Son vert coûte cher, autrefois il était même fort toxique mais il combine les avantages du pratique, du célèbre et d’une incontestable utilité pour les drapés.

325ème anniversaire du décès de Christine, Reine de Suède.

A l’origine du célèbre « Je pense, donc je suis » de notre philosophe national ( De mauvaises langues disent même que l’original était « Je bande quand je vous suis » ) elle lui aura assuré une fin de vie sûrement plus jouissive que ses précédentes années, du moins si le doute méthodique la lui a pourri autant que les miennes.

115ème anniversaire du décès d’Edouard Pailleron.

Ce con aurait pu mourir seul et inconnu au lieu de chercher la gloire, d’en trouver une petite, mais assez grande pour que ça soit un collège portant son nom qui déclenche une hécatombe. Enfin, du coup, il est vraiment célèbre.

Finissons tout de même par une note réjouissante

Aujourd’hui, c’est le « jour du vélo » célébré par aucun Etat, uniquement par ceux que l’état de stupéfaction hallucino-onirique plonge dans la béatitude. Ainsi nommé en référence aux travaux scientifiques d’Albert Hofmann sur l’utilisation conjointe du LSD et de la bicyclette, c’est un jour que je fête moi-même avec nostalgie, ayant poursuivi de-même de similaires études, mais avec d’autres ingrédients, puisque j’usais d’un vélomoteur. ( C’est de notoriété publique que de moins pédaler favorise la concentration et donc la qualité, quantité et objectivité de l’information recueillie.)

8 avril 2014

85ème anniversaire de la naissance de Jacques Brel.

A la question « Pensez-vous que la femme soit capable d’apporter quelque chose d’important à l’homme ? », Léo Ferré répond « Non! » et au « Pourquoi ? » qui suit : « Parce que. ». Brassens se défausse, patelin : « Je crois que sur le plan de notre vie de chanteur, nous n’avons pas tellement besoin des femmes ; nous en avons besoin comme tout le monde, vous savez bien pourquoi… ».C’est le grand Jacques qui se grille en répondant : « Pour faire le marché ! »

Après, quand on cherche une citation de ce dernier, on rit sous cape devant les :

« Moi je t’offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas. »

et autres

« Au troisième temps de la valse
Il y a toi y a l’amour et y a moi
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Laisse enfin éclater sa joie ».

Sinon : 194 ans qu’on a trouvé la Venus de Milo, et toujours pas ses bras…

30 mars 2014

170ème anniversaire de la naissance de Paul Verlaine.

161ème anniversaire de la naissance de Vincent Van Gogh.

Je vais donc parler de l’Absinthe.

 

[edit 15:35]
Putain, ma chronique !
Pas sûr que cette fois, c’était nécessaire de vérifier mes infos.

Clef two-factor authentication