Moscou sur Vodka, enfin Moscou-Petouchki pour les érudits.

Avis : Plus qu’un an avant le quart de siècle, et il n’est prouvé en aucune manière que la vodka se bonifie et vous bonifie avec l’age. A (re-)déguster maintenant, donc.

Question : Pourquoi l’alcool magnifie la poésie alors qu’il ruine les poètes ?

moscou-sur-vodka

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication