23 mai

80ème Anniversaire de la naissance de Robert Moog.

En 1938, Albert Hofmann synthétisait le LSD, substance longtemps perçue comme totalement inutile sauf dans la cas ou l’on souhaitait se faire peur en vélo, et encore.
Quelques 30 ans après, Moog, bricoleur dans l’âme, passait ses journées à assembler des dizaines de boutons, poussoir, interrupteurs, molettes et autres glissières, sur de jolies planches marquetées et gravées de symboles ésotériques. Le tout, atavisme professionnel oblige, relié à un clavier.
En l’état, l’objet était, lui aussi, complètement inutile.
Le génie de son inventeur réside dans l’idée d’avoir sournoisement mis son invention dans les mains des expérimentateurs tâtonnants de la substance d’Hofmann, avides d’accroître son champ d’utilisation à des activités autres que cyclistes.

Le résultat de cette union, on le sait, fut magistral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication