18 mai

142ème anniversaire de la naissance de Bertrand Russel.

Seul des années d’entraînement et un esprit prédisposé me permettent aujourd’hui de rire sans que cela soit jaune à la lecture de « Science et religion ». J’ai tiré de ce livre une maxime personnelle : « Le génie de l’homme tient en son extraordinaire capacité à justifier sa stupidité », ainsi qu’un certain amour des sorcières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication