Vrac

Les draps se lavent
Sperme desséché qui cri
Marre des haikus : ils grincent
Trop souvent

pourquoi pas
en trois pieds
faire un vers

reinhardt
vian
d’autres

pas de points
ni de virgule
ni de majuscule

Tu parles de règles : ont dirait des pigeons sur des stands de tir.

C’est un lieu, évidemment. Mais doit on doit s’y plier, ou suivre des règles normalisantes et si sévères : on a pas le droit de formater sa tête ainsi pour «  s’entrecomprendre » Pessoa est illisible pour un écolier moyen. La ou il va toucher, c’est l’âme, et l’école n’a pas ( ou rarement) eu cet objectif. Alors Pessoa, c’est tes amis, ta famille, un inconnu, mais pas dans le « programme »

Guy Debord entait un alcoolo fini ! Il est parfois illisible, mais il est parfois sorti de chemins battus (j’ai parlé de Pessoa parce qu’en ai lu récemment)
Il y a 3 alcoolos ( mélangés a divers degrés )
– Ceux de Beaudelaire ( enivrer vous, etc.) il y en a un belle lignée : ça fait mal ( très mal) et ça fini aussi mal, mais çà explose.
– Ceux qui tournent en rond sans jamais ou rarement trouver la catharsis, finissent mal mais mieux bien encore que le reste du monde ( de toute façon : tout fini pareil, alors, c’est triste juste de perdre un Hendrix a 27 et un Buko a 73, mais bon.)
– Ceux qui s’en foutent pas mal et ont juste froid ( au ventre disent ils, à l’âme, mais le sentent t’ils)

Bref

Un commentaire sur “Vrac

  1. Sperme desséché qui cri
    Qui crie ou qui crisse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

Clef two-factor authentication