NY 9

Dans Pulp Fiction, il y a une citation : le tueur la récite, avant de tuer : Ezechiel : 25 :10 C’est un faux: Dans le vrai verset d’ Ézéchiel il n’y a pas ça : facile à retrouver, il n’y a qu’à savoir et envie de lire :
« La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin, surgir l’œuvre du malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’éternel quand sur toi, s’abattra la vengeance du Tout-Puissant ! »
 
Ca n’y est pas dans Ézéchiel.
C’est juste avant de tuer quelqu’un, et c’est inventé de toute pièce.

Mais c’est du Tarantino, et j’aime bien Tarantino.
Et des bricoles.
J’ai fermé les yeux,et j’ai réfléchi.
Il fallait un texte à lire, le pasteur me demanderai, pour qu’on l’admire ma mère. En général, c’est bien vu d’admirer les morts mais je n’y arrivais pas. Et je ne voulais pas monter devant le micro, sur l’estrade.
«Depuis que je connais ma mère ».
Tu parles, je l’ai rencontré quand je suis sorti de son ventre, et je ne la connais pas.
« Je n’ai rencontré qu’une femme de bien » ?
Sûrement pour elle.
Mais pas pour moi.
J’ai laissé tomber, c’était nul.
Je me suis enfoncé dans le fauteuil, et j’ai pensé qu’improviser, ça ne serai pas plus nul.
Je n’avais pas envie d’y aller, à cette messe funèbre.
Le gravier a crissé, j’ai été propulsé vers l’avant.
On devait être arrivé.
J’ai ouvert les yeux, effectivement, il y avait un temple juste devant.
– On sort, c’est là, frangin.
C’était lugubre.
Le marbre de Carrare, il est beau.
Le marbre de l’église, il était surtout sinistre et pas du Carrare en tout cas.

Mon frère a vu que je vacillais. Il m’a pris la main.
J’ai lâché, je me suis retourné, pris mon sac papier, et me suis envoyé une lampée de ce truc à 40 %.
– Tient le choc, il n’y en a pas pour deux heures.
On a avancé et on est entré.
Il y avait déjà du monde dans le temple.
Ca sentait l’encens. Les colonnes 1900, les statues en stucs mal faite, quelques copies immondes de toiles 180cent
Plus que l’encens, ça puait le néo kitch.
La porte s’est doucement fermé derrière nous. Avec une sacré grincement quand même. Et d’un pale raie de lumière la pénombre est tombé.
A cent lieu d’un baroque inspiré: du gris du sale presque : pas un truc à fêter quoi que ce soit, et surtout pas ce qu’il n’y avait rien à fêter cet après midi. En tout cas, bien loin de Borromini, ou du Bernin.
J’ai regardé le transept :
De vieux bancs, des toiles immondes, un jugement dernier à la cire.
Une deux, trois voisines, l’ex femme de ménage de je ne savais plus déjà ( le charpentier?)
Une ex . La fille du charpentier ( ça c’était sûr), lui il est mort, mais elle doit se souvenir de nos jeux d’enfances.
Des connaissances.
Des bigotes en mal de prêches et de musique liturgique.

Il aurai fallu s’asseoir au premier rang, mon rang, de fils, mais c’était trop difficile. Mon frère m’a lâché la main, laissé doucement, comme par pitié ou par compréhension subite, au fond du temple, et il s’est avancé au premier rang, dans son alpaga, puis s’est assis bien vertical.
Avant, je lui avais donné l’enveloppe et dit :
– Donne tout au pasteur, qu’au moins elle ait ses cantiques , et sa musique, et ses prières.
Je me suis assis, affalé plutôt, j’ai fermé les yeux.
J’ai attendu.
Quelques minutes, des bruits de souris et puis :
L’orgue a démarré : tu parle, un truc de con que même Bach n’aurait pas osé écrire, au mieux avec deux clavecins, ça aurait pu le faire, mais la, non.
J’ai gardé les yeux fermés.
Et j’ai attendu encore.
Et j’ai juste respiré pour ne pas écouter la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

Clef two-factor authentication