Cuba ( j’arrête les nombres : pour les curieux, c’est le 26)

MC5 à fond, c’est ça :
Bien avant les punk, c’étaient des punk.
On ne commence pas un vers avec « Motherfucker. »

Kick out the jams motherfuckers !
Yeah! I, I, I, I, I’m gonna
I’m gonna kick ’em out ! Yeah !
Well I feel pretty good
And I guess that I could get crazy now baby
Cause we all got in tune
And when the dressing room got hazy now baby
I know how you want it child
Hot, quick and tight
The girls can’t stand it
When you’re doin’ it right
Let me up on the stand
And let me kick out the jam
Yes, kick out the jams
I want to kick ’em out!
Yes I’m starting to sweat
You know my shirt’s all wet
What a feeling
In the sound that abounds
And resounds and rebounds off the ceiling
You gotta have it baby
You can’t do without
When you get that feeling
You gotta sock ’em out
Put that mike in my hand
And let me kick out the jam
Yes ! Kick out the jams
I want to kick ’em out

Le Catalina avançait au rythme du cargo. La houle me berçait.
Le 3eme acide montait, ça faisait trop, nettement trop, mais à la Havane, avec mes 4 derniers passeports, et les 250$, j’aurai ma vie. Et les deux filles : celle que j’aimais, et celle qui m’aimait.

Avec Julia, un soir, les soirs, tous les soirs, on récitait.
J’ai tout posé dans un garage, mais à l’époque, les livres, je les comptais au mètre ou la la tonne. A l’unité, je n’aurais pas eu le temps de les lire.
Poèmes : 25 mètres.
Dictionnaires 200 kg.
Fiction : ça tourne, je revend, alors je ne sais pas.
Polard idem.
Philo 15 mètres (ça m’endors, sauf Nietzsche, mais lui aussi il était fou, et amoureux)
Sciences 20 mètres.
Ecrivain ( j’enlève oliplo ( je ne sais pas bien dire)) 20 mètres.
Oliplo : non : j’ai vérifié « Oulipo », 2 rayons, et cent fichiers, autant de livres.
« Ou joue ? 
Pas de E ? »
En français ? Je ne suis pas doué mais bon .

La. Enfin : jus de fruit. On a bu. j’ai pris ( je dirais nichons, mains dans « seins » il y a un  « E » donc tant pis ; nichons pas Joli, mais pas de « e »)
Calins,
J’ai pris son amour,
J’ai pris le Jazz ( plagia)
Tard.
Pas trop
A poil
Moi aussi
L’un a
On a fait
On a vu
On a pris plaisir

J’arrete, j’ai remis un « e »

Fatigué, j’ai pris la Desdichada, et je lui ai lu.
Elle est resté scotchée. A la fin, deux heures c’est pas long, (mais que faire d’une poupée quand tu parle d’une autre poupée?)
A coté, dans le salon ou je vivais, je l’avais la Desdichada, un mannequin, habillé, avec un couteau de GI, une Kalachnikov, un billet de 1 dollars collé entre ses seins, un gilet de Sioux, et au pieds, la misère du monde :
Une fiole d’absinthe, un couple de marié, une grenade à fragmentation, une autre balle 7,62, un paquet de cigarette…et des merdes.
Elle a écouté. Elle a compris, qu’on pouvait devenir fou d’un mannequin, jusqu’à inviter des amis à dîner avec elle, après l’avoir habillé et maquillé. Qu’on pouvait s’entre tuer pour un bout de plastic, à 20 ans.
Je lui ai donné le livre.

Mon mot de passe, quand j’avais le Wi-fi, c’était un titre de Perec.

Ma mère est italienne, mon père français : alors, dans cet appartement, à NY, je n’étais pas génétiquement chez moi.

Et le mot de passe, c’était que de la poésie.

Le LSD, ça dégage, surtout trois en 12 heures.

Le cargo avançait doucement.
Je refaisait les mesures, Cassiopée était au bon endroit enfin : d’après la latitude et l’heure.
Le ronron ( cette distance, c’était du ronron) des diesels augurait la chance d’arriver
J’ai ouvert le téléphone: toujours pas de réseaux. Merde, si Martha se débrouillait, on avait 5 milliards, juste en Van Gogh  : J’aurai rhabillé ma nana comme elle voulais. Plus besoin de voler des escarpins. C’est du vol différent, mais on ne risque pas la tôle.

Cassiopée a doucement disparu.
Gamma d’abord. Enfin ,on, c’est Lambda.
Caph et Shedir étaient toujours la. Mais c’est Ruchbah que j’aime.
Alors j’ai laissé s’éteindre la nuit.

L’acide m’empêchait de vraiment dormir, Les étoiles, je n’avais qu’ à lever un bras pour y aller.
Je n’ai pas bougé. J’ai repris le sextant.
J’ai regardé la marque  « Sextant d’étude, école de bordeaux, 1957. »
Ah bon ? Il marchait bien ce truc ? Au moins le prix de dix mois d’hôtel à la Havane.
Mais je préférais encore savoir ou j’allais mourir, que de payer un endroit ou je ne voulais pas vivre.
J’ai repris, re -mesuré, enlevé les filtres.
Polaris était là.
Oui, on avait vraiment dérivé. Le cargo nous poserai ou je voulais aller.
Mais je voulais écrire seul.
J’étais amoureux.
Et une autre était amoureuse.

Va faire ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation

Clef two-factor authentication