Maïeutique pas Faust.

– C’est quoi ce truc ? Qui c’est Nerval ?
Belzébuth !
– Tiens Satan, tu t’es déguisé ? Salut Méphisto.
– Méphistophélès, abruti, je joue, ce soir, Geute mon gars, ce soir, ne m’écorche pas.
– T’as une pèche du feu de Dieu, dis donc.
– Arrête tes blagues à cent sous.
– Geute ?
– Arrète je te dis. Je parle, alors Goethe et Geute, tu reconnais comment ?
Je lis là. Faust. En Français. Je passe vraiment pour un con, non mais ce type… cherche, c’est qui Nerval ?
– Attends, Google… Nerval… Wikipédia, voilà :
Nerval, écrivain, poète, 22 mai 1808, Paris, romantisme français,
– Romantisme ! Il me fait passer pour un con oui !
– …
Heu, tu l’as déjà dit…
– Et après ? Hein, après ?
– …
Filles du feu, Sylvie, chimère,
– C’est chez moi ça ! Il est là. Il pique tout. Je vais te le…
– Brûler ?
– Arrête bon Dieu !
Oh et puis… dégage !

Un con, vraiment pour un con. Je joue pas moi, si c’est ça.
«Vous m’avez fait suer» et puis quoi ? je sue pas moi ! «rudement»… Tsss
«Silence, animaux malhonnêtes !». et puis quoi ? Les chats, je les crame, point.
Bon, j’y vais pas, Marguerite, je me la ferai chez Mickhaïl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication