Mon cœur que je compare au coulant camembert.

J’ai un exemplaire dédicacé des « Copains », de Romains.
Mais au bic bleu, c’est moche, Et Pierre Alberty, je ne sais pas qui c’est.

2 Commentaires sur “Mon cœur que je compare au coulant camembert.

  1. Pierre Alberty ? un parolier de chansons
    http://my.mail.ru/mail/1947spb/video/1630/4946.html
    Ceci dit, on peut oublier.

  2. Mon dieu…
    Cet exemplaire n’en devient que plus précieux. Merci. Ce sont des heures d’histoires pour mes nuits blanches.
    Et franchement, on oublie trop de chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication