Branleries ancestrales

Ce n’est pas dans mes habitudes de « partager » des liens.
Je garde mes fotes d’ortografe pour moi.
mais comment résister à l’appel du « tout petit ».

Proust m’emmerde : pas les trois pages de sa Madeleine.

Frampton

Un commentaire sur “Branleries ancestrales

  1. Proust m’emmerde également…et les fotes d’ortograffe si tu te les réserves..pas de quartier pour les miennes, mon Malo 😉 ta betty gloup’s qui t’embrasse..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication