V 1 : Réponse aux Iculs ( pas l’énergie de tout écrire d’un coup : suite une autre fois ( de toute façon, c’est illisible ) )

Ref : http://www.martin-lothar.net/2015/06/icul-du-poete-sain-et-sulpicien-par-dessus-le-marche.html

48.8514374
2.3429317

Villon, aujourd’hui, il faut le terrer dans du papier : Google ( ou d’autres ) pensent « savoir » tant. Laisse leur cette croyance.

« Mil quatre cens cinquante et six,
Je, François Villon, escollier,
Considérant, de sens rassis,
Le frain aux dents, franc au collier,
Qu’on doit ses oeuvres conseiller,
Comme Vegèce le racompte,
Saige Romain, grand conseiller,
Ou autrement on se mescompte. »

C’est la « base », par exemple.

Référence : du « savoir » google…
je te passe le « code pour ça » :

Au boulot : partie l’aventure de la poésie dans un ordinateur : ( j’ai pas écrit dans la tête des … , non, je ne l’ai pas écrit

Huit ( eigth, donc ):
uit ? Avec ou sans h ?
Heigth alors ???
Un « H » devant, le mot prend du « poids » (pour les hommes, il se promène ailleurs, pour les ordinateur, juste il se pose plus haut (pour quelqu’un qui prends du poids?)
Plus haut quoi ou ?  : dans la mémoire. Mémoire…ou pas.
Et c’est du grand ou du grand ou petit indien ?

A oui, si ! si! huit, huit, au fait quoi huit ?

Un début :

Ben quoi, huit lignes chefs…

Des lignes, enfin, des mots entrecoupés d’un caractère de contrôle. 2 même,
– retour chariot
– passage à la ligne
Il faut les deux pour une machine…
sinon tu reviens au début de ta ligne,
ou tu passe en dessous au même endroit…
CR/LF ??? C’est ça crlf.

Huit lignes alors ? et puis des mots, des majuscules, des points, ou pas

Oulah, on fait comment chef ? On peut compter les mots, les lettres ?

39, 249, au boulot !

Villon, il est déjà loin…. Peut-être en 1407, plus escollier, et main dans la culotte de sa belle, il regarde les « cloud », en respirant.

En respirant…

Un commentaire sur “V 1 : Réponse aux Iculs ( pas l’énergie de tout écrire d’un coup : suite une autre fois ( de toute façon, c’est illisible ) )

  1. Note. Comme son nom l’indique (Convert a string to Make-safe form), et pour un plus grande clarté de mon propos (hmm.) ci joint quelques infimes lignes (en code clair cependant) de ce qu’il faut demander à une mécanique de gérer, pour transformer une suite de lettres en quelque chose :
    – de cohérent, et
    – de pas trop dangereux…

    Un lecteur soucieux aura bien sûr noté immédiatement qu’il est peu utile de rendre du « Villon » cohérent, et peu dangereux, mais bon…

    /*
    * Convert a string to Make-safe form
    */
    static char *quote_for_make(const char *str)
    {
    const char *p;
    char *os, *q;

    size_t n = 1; /* Terminating zero */
    size_t nbs = 0;

    if (!str)
    return NULL;

    for (p = str; *p; p++) {
    switch (*p) {
    case ‘ ‘:
    case ‘\t’:
    /* Convert N backslashes + ws -> 2N+1 backslashes + ws */
    n += nbs + 2;
    nbs = 0;
    break;
    case ‘$’:
    case ‘#’:
    nbs = 0;
    n += 2;
    break;
    case ‘\\’:
    nbs++;
    n++;
    break;
    default:
    nbs = 0;
    n++;
    break;
    }
    }

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication