3 mai fini

Ce billet enfreint la loi ( américaine ?)

Le brevet US 792 915 B1 déposé par Sergey Brin pour le compte de Google
(Original ici) dont je vous livre le titre et le résumé :

« SYSTEM AND METHODS FOR ENTICING USERS TO ACCES A WEBSITE

A system provides a periodically changing story line and/or a special event company logo to entice users to access a Web page. For the story line, the system may receive objects that tell a story according to the story line and successively provide the objects on the web page for predetermined or random amounts of time. For the special event company logo, the system may modify a standard company logo for a special event to create a special event logo, associate one or more search teens with the special event logo, and upload the special event logo to the Web page. The system may then receive a user selection of the special event logo and provide search results relating to the special event. »

est explicite. Seul Google à désormais le droit d’inciter le consommateur à aller plus loin en l’aguichant par un titre animé.
Vous cliquez sur « 3 mai », vous lisez ce texte, et hop, Google peut porter plainte contre moi. d’ailleurs il n’est sûrement même pas besoin de vous, le simple fait de publier me rend coupable.

Pourtant, l’article 714 alinéa 1er du Code Civil dispose « il est des choses qui n’appartiennent à personne et dont l’usage est commun à tous ».

Classé dans « Les anniversaires », peut-être que « Cacochymie » aurait été plus adéquat.

4 Commentaires sur “3 mai fini

  1. Encore un truc qui clignote.
    Et c’est sensé m’aguicher ?

    • @clodoweg : que serait-ce si je m’étais appliqué dans le « criard »?
      Quand au « sensé », le lapsus offre un double sens (cens ?) réjouissant.

  2. Censé/sensé.
    Cf. l’essai de Bernard Noël : « Le Sens, la Sensure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication