28 janvier

L’âge aidant, je deviens capricieux, et n’ai plus ni temps, ni désir, d’attendre le 11 novembre pour fêter le 152ème anniversaire de la naissance de Paul Signac.

J’ai faim, vendredi n’est pas loin, et la pêche aux sardines de cet anarchiste-peintre-officiel, donnera couleurs à ma boite de la belle-iloise.
Signac_peche_a_la_sardine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication