23 janvier

142ème anniversaire de la naissance de Paul Langevin.
Qu’il lui soit rendu grâce de m’avoir, à la puberté, permit de m’éveiller aux mystères de la relativité ; le paradoxe des jumeaux m’entraîne encore dans le vertige ; ainsi qu’aux mystères de l’émoi amoureux, celle pour qui je tressautais avait adresse « rue Langevin ».

152ème anniversaire de la naissance de David Hilbert.
Un jour j’irai dans son hôtel, je prendrai une suite, pour l’infini, et je paierai à la fin.

118ème anniversaire de la découverte des rayons X.
Je suis sensible, et opaque. C’est amusant d’observer les moues soucieuses des médecins observant ces clichés, traquant la mort ou la fracture.

Un commentaire sur “23 janvier

  1. « Émoi amoureux » : « L’ange vint » ?
    Les odonymes fonctionnent parfois comme des aptonymes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication