Statut juridique vs statut culinaire.

« Au terme d’un débat animé, mais moins vif que lors du premier passage dans l’Hémicycle, les députés ont voté l’article alignant le Code civil, qui considère les animaux comme « des biens meubles », sur les Codes pénal et rural qui les reconnaissent déjà comme « des êtres vivants et sensibles ». » ( Le Monde, 31 octobre 2014)

J’en déduis donc qu’au lieu d’attraper « ça » :
pigeon-bizet

Pour en faire « ça ».
20141127_133955
Il me faudra désormais attraper « lui »…

Mais toujours pour en faire « ça».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication