Ciel de ville.

Ce soir, juste Vega. Adieu Sulafat, adieu Sheliak. Adieu aussi δ2 de la lyre et ζ1. Adieu surtout ε1, promesse d’une nuit torride.
stellarium-007

ps: ε1, elle ne se dévoile que par un ciel vraiment limpide. Si je la vois, alors je vois la voie lactée, et de dix étoiles je passe à dix mille. D’où le torride…

5 Commentaires sur “Ciel de ville.

  1. Moi c’est Orion, on le voit malgré les lumières de la ville et mon meilleur ami porte le nom d’une de ses étoiles.

  2. Betelgeuse, Bellatrix ?
    Saïph, Rigel ?
    Alnitak, Alnilam, Mintaka ?
    Les autres, je ne sais pas.
    Ton meilleur ami a forcément un beau nom.

  3. Je suppose qu’Alnitak, Alnilam et Mintaka

  4. … sont les trois étoiles du baudrier, je ne connaissait pas leur nom.
    Et pour mon ami c’est Saïph.

  5. C’est exact. Depuis que je leur parle en les appelant par leur nom, ces dames du ciel m’offrent toute leur poésie.

    Et Saïph, c’est un prénom de rève…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication