Ça participe du passé.

Il est peu probable que, contrairement à ce que promet la catégorie, j’en rachète un pour l’offrir. Ce « traité des participes » imprimé en 1810, est introuvable chez gibertjoseph, ni chez amazon, qui sollicite sans répit pour vendre,vendre, vendre (à ma requête (le titre), il me propose pas moins de 302 réponses, approximatives, la plus jolie étant « T-SHIRT TECHNIQUE HOMME ALL YEAR PRO OXFORD T.S – 43400501 »).
Quand à l’indication « Cet ouvrage se vend à Paris », de nos jours, elle n’aide guère…

Traité des participes_0001

Ce traité, je devrais le lire plus souvent. 135 pages d’explications, d’exemples, de critiques. A la fin j’ai toujours tout compris, mais j’oublie.
Mais il est décidément trop fragile pour être souvent consulté.
Et il me pose une question depuis plus d’un quart de siècle : palimpseste je connais, j’en ai un, mais quand on recouvre un livre d’une feuille de papier barbouillée de latin, il faut l’appeler comment ?

Traité des participes. Ouvrage utile à toutes les personnes jalouses de vaincre l’une des plus grandes difficultés de l’orthographe françoise. E. A. Lequien, professeur de grammaire françoise et de calcul. Cinquième édition, Plus correcte et rangée dans un meilleur ordre que les précédentes.

ps: Le palimpseste:
palimpseste
il est dans mon coffre-fort.
DSC02033

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication