14 mars 2014

135ème anniversaire de la naissance d’Einstein.

Cet opportuniste inconstant a pillé Poincaré pour avoir un Nobel.

Dès la publication de son article sur la relativité, il pillera aussi, par anticipation, Neil Armstrong, avec son fameux : « C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité ». Après avoir influé d’une simple signature, sur le lancement du projet Manhattan, il inversera exactement son point de vue image du monde détruit, tout étant relatif non ?

Au passage, soulignons sa vivacité d’esprit, puisqu’il lui aura fallut à peine 6 ans pour comprendre que soutenir un projet de création d’armes atomiques, n’aboutissait pas à autre chose qu’à la création d’armes atomiques.

Son fameux « Dieu ne joue pas aux dés » cautionne la vision qu’on est en droit d’avoir de ce prétentieux, affirmant en 3 mots qu’à la fois dieu existe,et qu’en plus, lui sait ce que ce dernier fait ou ne fait pas.

Traitant sa seconde épouse comme une bonne à tout faire, et lui interdisant l’accès à son bureau, il s’en vante. Comme la jeunesse, par définition influençable, l’admire tout en essayant de l’imiter, il fera bien du mal à la cause féministe.

Arrogant à l’extrême et méprisant tout autant : « Cela pourrait bien provenir du désir irréalisable pour beaucoup, de comprendre quelques idées que j’ai trouvées[…] », il s’attachera de plus en plus à essayer de couvrir de ridicule le monde de la vrai physique, par exemple en créant des paradoxes par imagination, ce qui est un peu facile, ou en cachant des variables pas très loin, ce qui est un peu mesquin.

Enfin, voyant sa langue sur une photo célèbre, il se convertira au végétarisme, mais trop tard.

Aussi ce jour, célébration de π, puisque à 1 heure de l’après midi 59 minutes et 26 seconde on pourra dire qu’on est le 3/14 1 :59 26 »

4 Commentaires sur “14 mars 2014

  1. Autre fameuse petite phrase de Neil Armstrong, son « Good luck, Mr Gorsky ! »
    http://urbanlegends.about.com/libra

    • J’aime bien cette légende. Encore que, hoaxbuster précisant qu’il s’agissait de fellation, ce n’est pas à ça que j’aurai pensé, en ayant déjà un pied sur la lune.

  2. Les 2 seules choses que je connaissais à propos d’Einstein avant de lire votre note, c’étaient sa formule à 3 lettres, 1 chiffre et 1 symbole, et le fait qu’il appelait sa femme « ma véranda ». Peut-être, pour rester dans le thème de votre discussion, parce qu’elle faisait grandir son poireau.

  3. Je ne connaissais pas ce détail, mais ayant moi-même construit une véranda, cette comparaison ne m’étonne pas venant d’un esprit cacochyme, machiste et angoissé.
    Une véranda demande beaucoup d’argent et des soins constants, et malgré tout elle ne tient que peu ses promesses de volupté et part rapidement en ruine, y compris après de coûteuses tentatives de restauration. Cependant, il est indéniable que parfois, on est bien dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation

Clef two-factor authentication