Monthly Archives: avril 2015

You are browsing the site archives by month.

27 avril

59,5ème anniversaire de la naissance d’Arielle Dombasle¹

Par un coq à l’âne, ou plutôt un poule au coq, voire un poule à l’âne, je me vois bien obligé, malgré mes réticences, d’admettre que oui, Bernard-Henri Levy à eu raison de massacrer Kant, appuyant ses dires sur la série de conférences prononcées par Botul en mai 1946, au Paraguay. Dans la « Vie sexuelle » de l’avant dernier, de ce dernier, l’antépénultième a trouvé cautions pour ses propres délires. Après réflexion, j’en suis finalement ravi, et constate, de surcroît que si BHL s’est plusieurs fois marié et a même procréé comme tout un chacun, il a fini, avec la poule sus-nommée, par reconnaître le bien fondé de, et s’adonner à, la mélancolie².

1. Une incertitude Wikipédienne relative à son année de naissance m’a poussé à prendre une date moyenne.
2. « Il me faut maintenant expliquer par quels moyens extraordinaires les philosophes se reproduisent.
Voici : ils ne pénètrent pas, ils se retirent. Ce retrait porte un nom : la mélancolie ».
« La vie sexuelle d’Emmanuel Kant », page 74, Jean-Baptiste Botul.

26 avril

93ème anniversaire de la naissance de Paul Bury.

Il doit exister une malédiction sur les artistes dont le nom commence par « Bur ». Tôt ou tard, ils finissent par faire des colonnes.

19 avril 2015

L’an dernier, je fêtais du beau monde, et trop même, mais c’est pour cause de LSD en ce jour du véloº.

Du coup, il n’en reste que peu, du monde, cette année. Je n’ai aucune envie de célébrer l’anniversaire de Bernard Montiel ou d’Evelyne Dhéliat.

Cependant une once de cynisme m’autorisera quelques réjouissances.

27ème anniversaire de la naissance de Luka Karabatic.

Champion de handball, il se fait choper pour une histoire de paris truqués.

Outre élargir le champ d’application de la formule de Noa « La crétinerie est une qualité essentielle au tennis », il rend Pierre de Coubertin ridicule et ses héroïques mièvreries.

Tricher passe, ils ont l’habitude ( nous aussi ), mais se faire attraper? Si tout le monde se laissait aller ainsi, il n’y aurait plus grand monde sur nos vertes pelouses ( enfin vertes, avec le gazon publicitaire, c’est plutôt « bariolées » l’épithète ).

0. Voir le billet 19 avril de 2014.

1. Il va de soi qu’ici, cynisme est celui du sens commun ( voir « à propos »).

Temps jadis

J’aime bien mes vieux dictionnaires. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais plein de gens n’y sont pas mort.

Éponymes à la con

Alzheimer (Maladie d’).
Basedow (Syndrome de).
Creutzfeldt-Jakob (Maladie de).
Devic (Maladie de).
Ellis-Van Creveld (Syndrome de).
Fiessinger-Leroy-Reiter (Syndrome de).
Gougerot-Sjögren (Syndrome de).

On aurait du les éliminer, avant qu’ils inventent leurs maladies et leurs syndromes (à la con).

Mis à l’index !

Depuis quelques soirs, un plugin m’apprend que 2 visites ont lieu quotidiennement sur le billet Selfie Callipyge.

En fouillant dans les informations offertes par le-dit plugin, je découvre qu’il sait aussi que certains individus débarquent sur mes pages à l’issu de recherches comme « kamasutra photo réelle ».

Le mérou du net aurait- il ingurgité ma prose ?

En tout cas, il est clair que son intelligence de l’homme flirte avec le zéro absolu. Tant que ses propriétaires vendent de la pub, je suppose qu’il n’y a pas de problème.

Café

13 avril 06:45h
Les puristes m’emmerdent. Avec ou sans sucre.

13 avril 23:50h
Les puristes m’emmerdent. Avec ou sans sucre.

14 avril 06:45
Réflexion faite, les deux.

14 avril 2015

Wikipédia :

69 : les généraux romains Alienus Caecina et Fabius Valens, soutenant Vitellius, battent à la bataille de Bedriac l’armée de l’empereur romain Othon. 1205 : Baudouin IX de Flandre est battu à la bataille d’Andrinople par les Bulgares. 1471 : bataille de Barnet, dans la guerre des Deux-Roses en Angleterre.

Battent, bataille, battu, bataille…

Décidément, il n’y a pas que moi qui ai un style déplorable, à moins qu’il faille scander sur l’air des lampions ?

103ème anniversaire de la perte de 150 millions de dollars par la White Star Line.

Et accessoirement , de 1500 navigateurs. Les professionnels du Titanic ont été décimés, les amateurs moins, ce qui infirme la croyance populaire.
Mais surtout, je me demande ce qu’auraient fait les Louise Labbé, Olympe de Gouges, et autres Najat Vallaud-Belkacem, embarquées dans cette galère. 75 % de la gent féminine s’en est sorti contre 18 % de mâles. ( de surcroît, bien de ces dames ont du s’en sortir veuves et riches ). Que pensent les féministes du slogan « Les femmes et les enfants d’abord ! » ?

84ème anniversaire de la proclamation d’une république en Espagne.

Le roi doit fuir, vraisemblablement à Léningrad ou il se cache comme fonctionnaire dans un ministère sous la fausse identité de Poprichtchine. Stupide au point de s’enticher de la fille de son directeur, à qui il transmet des missives par le biais d’une chienne, il finira, tout comme son prédécesseur Ferdinand VIII, à l’asile¹.

57ème anniversaire du premier acte de barbarie spatiale. Leïka explose dans son Spoutnik.

Entraîner une chienne en l’enfermant parfois plus de 20 jours d’affilés dans une minuscule cage, la promener en centrifugeuse, la rendre sourde à coup de riff moteurs, prévoir de l’euthanasier au poison pour finalement la voir périr d’absence de chauffage décent, et tout le monde resté en bas à applaudir ? Mais bon sang ! À quoi pensait Facebook !

Le russe est lâche, fourbe, captieux. Tant pour les rois que pour les chiennes. Au moins les USA, dans un sursaut de clairvoyance, on fait certes subir les mêmes tortures, mais uniquement aux meilleurs éléments de leurs militaires, et toujours haut-gradés.

Parti de bonne humeur pour écrire une chronique festive, me voilà atterré. Et ce n’est pas le 21ème anniversaire de notre miss France 2014 qui va me dérider.

1. Hé, savez-vous que le dey d’Alger a une verrue juste en dessous du nez ?

12 avril 2015

Je consulte mon blog ce matin, rubrique « les anniversaires » le 12 avril 2014, histoire de ne pas fêter la même chose que l’an dernier.

Surprise, pas d’article.
Je n’aurais rien écrit l’an dernier ce jour ?
Je consulte la « référence »¹.

L’an dernier, c’était les

60ème anniversaire de l’enregistrement de Rock Around the Clock,
53ème anniversaire du premier tour du monde en 108 minutes et en capsule spatiale,
530ème anniversaire de la naissance d’Antonio da Sangallo le Jeune,
220ème anniversaire de la naissance de Germinal Pierre Dandelin,
145ème anniversaire de la naissance d’Henri Désiré Landru,
90ème anniversaire de la naissance de Raymond Barre,
81ème anniversaire de la naissance de Jean-Pierre Marielle,
67ème anniversaire de la naissance de Tom Clancy,
58ème anniversaire de la naissance de Jean-Louis Aubert,
57ème anniversaire de la naissance d’Andy García,

ainsi que les

1949ème anniversaire du décès de Sénèque et
197ème anniversaire du décès de Charles Messier.

Le 12 avril 2014, je pense que j’ai du

Ecouter une anthologie du rock’n’roll,
calculer la vitesse d’une capsule spatiale,
feuilleter le catalogue « Jacob, Delafon & Cie » de 1924 et scanner quelques cuvettes-bidet en céramique et autres urinoirs en ardoise, à d’ultérieures fins blogesques, puis utiliser ma cuvette personnelle et son réservoir de chasse, en me demandant s’ils étaient antérieurs ou postérieurs à 1924, catalogue trouvé en cherchant mon « Architectes de la renaissance » riche en images de la basilique de Saint-Pierre de Rome,
perdre quelques heures à tenter, au moyen d’un cône de papier, de diverses rondelles de carton, et de deux² billes, à tenter de vérifier le théorème de Dandelin,
relire « La vie sexuelle d’Emmanuel Kant » puis « La métaphysique du mou » du regretté Jean-Baptiste Botul, par dépit de ne pas avoir trouvé son « Landru, précurseur du féminisme : Correspondance inédite »,
chercher vainement sur le net cette citation du premier ministre de Giscard ( approximativement « Sous prétexte que je suis le meilleur économiste de France, on se figure qu’il me suffit de souffler dans la trompette… ») en trouvant d’autres portant à la réflexion comme « Cet attentat odieux qui voulait frapper les Israélites qui se rendaient à la synagogue et qui a frappé des Français innocents… », relatif à rue Copernic, et cherché si cette histoire de cônes, d’ellipses et de billes pouvait avoir une utilisation en astronomie, pour cause d’une nouvelle et toujours aussi vaine tentative de sérendipité.

Et, la journée passant,

regarder « Coup de torchon » et « Octobre rouge »,
écouter tous les albums de « Téléphone » ( enfin pas les lives )
pour finalement me payer l’intégrale des « Ocean’s » (Eleven,Twelve, Thirteen)

Tout cela en recherchant vainement l’intégrale de Sénèque ( il faudrait bien que je la lise, au moins quelques extraits, histoire de briller en société), puis mis en fond d’écran une photo d’Andromède moins joliment nommée « M31 » par Messier, pour le bonheurs des astronomes amateurs encore un peu poètes, « NGC 224 », pour les pédants, NGC qui classe aussi les galaxies au moyen de nombres, mais jusqu’à 70 000 la ou notre astronome curieux des gris du ciel s’arrête à 110.

Et encore, heureusement que je suis insensible à Herbie Hancock, n’aime pas trop Montserrat Caballé et n’écoute plus depuis des lustres Steppenwolf.

Tout cela m’ayant pris approximativement et au bas mot 53 heures, l’absence de chronique ce 12 avril 2014 n’est en rien étonnante.
Je verrai si j’ai eu la force de fêter encore le lendemain demain³.

1. Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/12_avril. Il faut une référence, fut elle fausse. Et depuis que je sais faire le « ¹ », merci Michel, je prends goût au notes de bas de pages.
2. Voir note 5 de la note du 6 avril. ( ici, on a même une tripétition, avec la note)
3. Ibid. ( Je ne suis pas sûr que cela soit vraiment Ibid. ici, et je ne trouve pas l’italique très jolie mais bon).

6 avril 2015

Je sais, on est le 10, mais bon, les anniversaires, c’est tous les ans, alors pourquoi pas tous les trimestres, mois, semaines voire jour ?

L’an dernier, Raphaël naissait ce jour, cette semaine, ce trimestre et cette année, j’apprends de surcroît qu’il y est mort aussi, sauf l’année, un vendredi saint, en plus.

Demain : Saint Jean-Baptiste.

189ème anniversaire de la naissance de Gustave Moreau.

C’est le jour et la nuit de rêver à Salomé. Beaucoup l’on peinte, lui l’a peint beaucoup.
Faites un tour ici et .

Je reste surpris que

Matthieu 14.1-11
Mort de Jean-Baptiste
1 Vers la même époque, le tétrarque Hérode
entendit parler de Jésus. 2 Il dit à ses officiers : « Ce
doit être Jean-Baptiste. Il est ressuscité des morts, et
c’est pour cela que le pouvoir des miracles agit en
lui. » 3 En effet, Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait
fait enchaîner et mettre en prison. C’était à cause
d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe. 4 Jean
lui disait: « Tu n’as pas le droit de la prendre pour
femme! » 5 Hérode l’eût volontiers fait mourir, mais il
craignait le peuple, pour qui Jean était un prophète. 6
Or, à la fête anniversaire de la naissance d’Hérode, la
fille d’Hérodiade dansa au milieu des convives et plut
à Hérode; 7 aussi lui promit-il avec serment de lui
donner tout ce qu’elle demanderait. 8 À l’instigation
de sa mère elle répondit : « Donne-moi, ici, sur un
plateau, la tête de Jean-Baptiste. » 9 Le roi fut
contrarié; mais il avait fait le serment devant les
convives. Il ordonna donc qu’on la lui remît, 10 et
envoya décapiter Jean dans sa prison. 11 La tête fut
apportée sur un plateau et donnée à la jeune fille, qui
la remit à sa mère.¹

ainsi que

Marc 6.14-29
Opinion d’Hérode sur Jésus
14 Or le roi Hérode entendit parler de Jésus,
dont le nom devenait célèbre. On disait:
« Jean-Baptiste est ressuscité d’entre les morts,
c’est pour cela que la puissance de faire des
miracles agit en lui. » 15 Les uns affirmaient :
« C‘est Elie » ; d’autres disaient : « C‘est un
prophète comme un autre. » 16 Hérode l’entendit
: « Ce Jean que j’ai fait décapiter, dit-il, ce doit
être lui qui est ressuscité! »
Meurtre de Jean-Baptiste
17Car Hérode lui-même avait fait arrêter
Jean, et l’avait enchaîné en prison à cause
d’Hérodiade, femme de son frère Philippe, qu’il
avait épousée. 18 De fait, Jean disait à Hérode:
« Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton
frère. » 19 Aussi Hérodiade lui gardait rancune et
voulait le faire tuer, mais n’y parvenait pas, 20 car
Hérode respectait Jean, sachant qu’il était un
homme juste et saint; il le protégeait, et quand il
l’entendait, il se trouvait perplexe. Pourtant, il
l’écoutait volontiers.
21Il vint un jour favorable où Hérode, à
l’occasion de l’anniversaire de sa naissance,
offrit un banquet aux grands de sa cour, à ses
officiers et aux princes de Galilée. 22 La fille de
ladite Hérodiade se présenta et se mit à danser à
la satisfaction d’Hérode et de ses convives. Le
roi dit à la jeune fille: « Tu peux me demander ce
que tu voudras, je te le donnerai. » 23 Et il lui fit
ce serment : « Quoi que tu me demandes, je te
l’accorderai, fût-ce la moitié de mon royaume. »
24 Elle se retira pour dire à sa mère: « Que faut-il
demander? » – « La tête de Jean-Baptiste »,
répondit-elle. 25 Aussitôt la jeune fille s’empressa
de rentrer auprès du roi et lui exprima son désir :
« Je veux que sur le champ tu me donnes sur un
plat la tête de Jean-Baptiste. » 26 Le roi, attristé,
ne voulut pas, à cause de ses promesses et de ses
convives, la contrarier. 27 Sans tarder, il envoya
un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean.
L’homme s’en fut décapiter Jean dans la prison,
28 apporta la tête sur un plat et la remit à la jeune
fille; et la jeune fille la remit à sa mère. 29 Les
disciples de Jean l’apprirent. Ils vinrent enlever
son cadavre et le déposèrent dans un tombeau.²

aient pu inspirer tant d’artistes.

Je reste médusé surtout, devant l’extraordinaire diversité des expressions de ladite Salomé. De la terreur au sadisme, en passant par la tendresse, les remords, la joie ou les regrets, et vous verrez bien vous même, lorsqu’elle elle obtient la tête du prophète, du plus emprunté au plus lascif, et vous verrez bien vous même aussi, quand elle danse.

L’homme face à la décollation semble inquiet, et du coup délirant de fantasmes.

Je reste amusé aussi, que ce soit Flavius Josèphe, pas spécialement réputé pour sa crédibilité, qui la nomme, quelques années plus tard, dans son « Histoire ancienne des Juifs ». Salomé : « La pacificatrice ». Pourquoi pas Sarah (princesse):, ou simplement Judith (juive), Klimt s’y est bien essayé ?
Personnellement , je pencherai pour Ziva. D’abord, en voyant toute ces oeuvres, « splendeur » convient et au moins on parlerait encore d’elle tous les jours dans les banlieues.

Et je reste un peu désabusé, quand je pense à la vague d’indignation soulevé par l’état islamique. Les disciples de Jean, dès le soir même, on du dire : « C’est la der des ders » et peut-être aussi « Plus jamais ça ». Le lendemain, qui sait si par esprit de vengeance, il n’ont pas cherché à améliorer la technique.

Sinon

345ème anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Rousseau.

Il a retouché, en 1724, une « Mariamne » de Tristan L’hermite, ou c’est une autre Salomé, avec un autre Hérode. Ici, c’est Mariamne que fera exécuter, devinez qui, suite à manipulations de devinez qui. Me reste inconnu le comment, mais j’ai bien une petite idée.

1. Évidemment, c’est dans la Bible, dans le Nouveau testament même, plus précisément encore dans l’évangile de Saint Matthieu, chapitre 14, paragraphe³ 1 à 11.
2. Ibid. ( enfin presque, il faut changer la fin du ¹ par « Marc, chapitre 6, paragraphe4 14 à 29 ».
3. On ne dit pas paragraphe5, mais verset, seulement je n’aime pas. Verset c’est laid6.
4. Voir 3.
5. J’aime bien les dissonances, ça me réveille, et ça m’amuse, un peu comme « lui l’a peint beaucoup » plus la haut.
6 Voir 5.

Clef two-factor authentication