Category Archives: Sogno Deliziosamente Contemplativo E Giubilante

Une heure de jour en moins ? Harrison.
« Avant ma naissance j’étais de l’eau.
J’y pensais, assis sur une chaise.
bleue entouré de rose trémières
roses, rouges et blanches dans le jardin devant
mon studio vert. Il y a des conclusions à
en tirer, mais j’en suis suis désormais incapable.
Né homme, enfant d’humains homme chantant
homme dansant amant, vieillard,
mourant. C’est une rivière circulaire
et nous sommes ces poissons devenus eau. »

Lapin agile

…/
Jeanne
La petite prostituée
Je suis triste je suis triste
J’irai au Lapin Agile me ressouvenir de ma jeunesse perdue
Et boire des petits verres
Puis je rentrerai seul

Blaise Cendrars,« Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France ».

ps 1: Sans jeu de mots : ça, c’est de l’or.
ps 2: C’est par un soir de tristesse qu’il a écrit ce poème en son honneur.

C’est pas « Dans la plaine les baladins… »

Au gibet noir, manchot aimable,
Dansent, dansent les paladins,
Les maigres paladins du diable,
Les squelettes de Saladins.

Rimbaud, Poésies

Jolis mots

Théophylacte de Constantinople
Lecapène
Theodora
Mysticos
Métropolite d’Amasée
Tryphon
Théophane de Césarée
Skylitzès
bogomile
et hydropisie.

J’aime à me promener dans wikipedia, pour l’oeil et pour l’oreille.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Thèophylacte_de_Constantinople)

Petite Madeleine

Roxane, en jupons courts, s’appelait Madeleine…

(Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac)

Poésie trash

« C’est vrai. Je suis un con. Dieu c’est pire ».

Charles Bukowski (cité par Jean-François Bizot), Préface des « Contes de la folie ordinaire » ( Titre original : il y a Érections, éjaculations, exibitions… avant ).

Etoiles II : Donne moi une cigarette, et je continue l’histoire…

Je suis le fou de Rahma
bonne comme le pain
fertile comme la terre
oiseaux dans mes yeux
ils disent que je suis fou
ce n’est pas vrai
je crie je pleure et me tais
je danse sur la flamme
et je parle aux morts
je suis une clé qui tremble
un livre ouvert pour les enfants qui ont peur
je suis le cimetière des pauvres
mais je ne suis pas une apparition
on dit
depuis que j’ai dormi entre les seins de Rouhania
il est fils de la solitude
tu sais
quand Nachoude, le vieux pêcheur, est mort, emporté par l’écume grise
on lui fit les funérailles grandioses
les chats avaient pleuré
la mer se retira du chant et la lune veilla longtemps sa tombe
moi je suis le sommeil coupable et l’exil des chiens
j’ai l’amitié des chats et des pauvres
toutes mes épouses ont été infidèles
sombrées dans une folie froide
des images et non des âmes
ils disent que je suis fou
alors que je suis seul
un peu triste
écoutez-moi,
je vais tout vous raconter…
je lui ai donné une chèvre…
non
je ne suis pas fou
donne-moi une cigarette et je continue l’histoire…

(Tahar Ben Jelloun, Les amandiers sont morts de leurs blessures)

Etoiles

« Les filles de Tanger ont une étoile sur chaque sein. »

J’ai vérifié. c’est aussi vrai des filles de Casablanca.

(Tahar Ben Jelloun, Les amandiers sont morts de leur blessures )

Ah l’amour…

Ma seule amour…

Ma seule amour, ma joye et ma maistresse,
Puisqu’il me fault loing de vous demorer,
Je n’ay plus riens, à me reconforter,
Qu’un souvenir pour retenir lyesse.

En allegant, par Espoir, ma destresse,
Me couvendra le temps ainsi passer,
Ma seule amour, ma joye et ma maistresse,
Puisqu’il me fault loing de vous demorer.

Car mon las cueur, bien garny de tristesse,
S’en est voulu avecques vous aler,
Ne je ne puis jamais le recouvrer,
Jusques verray vostre belle jeunesse,
Ma seule amour, ma joye et ma maistresse.

Charles d’Orléans.

Concept de pâté de tête

Au Petit Saint-Benoît, poétique bouillon sis rue Saint-Benoît, j’ai dévoré un salé aux lentilles qui m’a laissé rêveur. On ne dira jamais combien l’art de la charcuterie constitue, avec la construction des cathédrales, la signature même du génie propre de la chrétienté. S’est-on jamais demandé comment s’était forgé le concept de pâté de tête ? Car une charcuterie de cette complexité ne peut simplement résulter d’un concours d’expériences ou d’un jeu d’intérêts. Le pâté de tête, c’est la réfutation radicale du pragmatisme anglais. Il relève de l’Esprit, un point, c’est tout. Et même du Saint-Esprit, sans qui personne n’aurait eu l’idée de lier le museau avec de la gelée.

Jean-Baptiste Botul in La métaphysique du mou.

Oulipo: plaisir de la continuité.

Imesle

Si loin vous estes, ma dame, de mon lit,
Que, de la nuit, sommeil ne m’est venu ;
Si loin vous estes, que suis meslencolie,
Que suis dolent, et ame mise a nue.
Si loin vous estes, ma dame, de mes yeux,
Que, tout ce jour, soleil n’a point paru ;
Si loin vous estes, que ne suis plus joyeux
Que suis un ours, pour mes amys bourru.
Mais si presz estes, ma dame, de mon coeur
Que n’ay parole, fors pour parler de vous.
Si presz vous estes, que jamais n’ay la peur
D’oublier rien de vostre amor si doulx.
Et c’est pourquoy cet imesle vous envoy,
En Chicago, comté de l’Illinoy,
Qui, plus que fax, poste ou telephonoy,
Vous chantera amor que porte en moy.

Hervé Le Tellier

On ne s’emmerde pas à 82 ans.

J’aime le fruit de l’homme
Sur quoi je peux poser
Mes lèvres et mes mains

J’aime cueillir la grappe
Et m’enivrer de sève
Dans la fournaise des vendanges.

J’aime tout prendre, et rien donner

Alice Godel

in L’aube ne ressemble pas à l’aube

Clef two-factor authentication